Un joueur dans le vent du changement - Félix Lacoursière

Par Lydia Santos

Ce n’est pas demain la veille que les échanges arrêteront de faire jaser dans le monde du sport. Certains amateurs voient le changement comme une trahison, voire une infidélité, alors que d’autres l’interprètent comme un événement avantageux et positif. Mais qu’en pensent les joueurs? Comment perçoivent-ils les échanges – leur échange? Le joueur de football du Vert & Or Félix Lacoursière a accepté de parler de sa réalité en tant que joueur échangé.

Comme au niveau sportif professionnel, le niveau universitaire est tout aussi enclin au roulement de joueurs. En plus de changer d’équipe, de coachs, de partisans et de ville, les joueurs doivent s’adapter à un nouveau milieu scolaire. C’est le cas de Félix Lacoursière, joueur de football (ligne offensive) pour le Vert & Or. Je lui ai demandé ce qu’il pensait des joueurs qui, comme lui, changent d’équipe sportive durant leur parcours scolaire. Selon Félix, « chaque individu a le droit de suivre son propre parcours. Pour moi le transfert fut positif côté football et scolaire ».

Avant de porter les couleurs de l’Université de Sherbrooke, Félix faisait partie de la formation de football des Carabins de l’Université de Montréal. Bien qu’il ait changé d’équipe, son style de jeu demeure le même. « J’ai toujours été un joueur ayant de l’agressivité sur le terrain, je crois que Carabins ou Vert & Or, je garde toujours cette émotion avec moi. » Bref, peu importe où un joueur évolue, l’important est qu’il soit encadré afin qu’il puisse continuer d’améliorer son jeu. Le seul problème qu’a vécu Lacoursière fut l’année dernière alors qu’il ne pouvait pas jouer à cause de la pénalité de son transfert. Cette pénalité consiste à suspendre un élève athlète qui ne fréquente pas le même établissement pour la période scolaire entre deux saisons. C’est ce que l’on appelle un transfert irrégulier. Cela explique pourquoi Lacoursière n’a pu participer immédiatement aux activités dès son arrivée chez le Vert & Or.

Félix connaît un parcours bien déterminé. Il a fait ses débuts en deuxième secondaire. « [J’ai] commencé avec les Voyageurs de Curé-Mercure à Tremblant. Par la suite, [j’ai joué] avec les Cougars de Champlain de Lennoxville [puis pour les] Carabins de l’Université de Montréal, et me voilà avec le Vert & Or avec dix ans de football dans le corps! J’ai toujours travaillé dans le but de me rendre le plus loin possible. » Son objectif pour sa carrière de footballeur? « Évidement gagner une coupe Vannier avec le Vert & Or! »

Bien que son arrivée à Sherbrooke corresponde avec la vague de changement au sein du Vert & Or, Félix croit que « l’équipe a de grandes ambitions et fait les changements nécessaires ». Sa transition des Carabins vers le Vert & Or a été facile. « Ayant joué à Champlain, je connaissais déjà plusieurs joueurs, donc l’intégration n’était pas un problème. L’esprit d’équipe est très fort au sein du Vert & Or, c’est un des aspects que j’apprécie beaucoup. J’ai toujours aimé les équipes qui devaient travailler fort pour gagner leur respect et le Vert & Or remplissait ce critère. C’est une équipe qui peut apporter de grandes surprises pour les années futures. »


Partager cette publication