Fenêtre culturelle haute en couleur sur les phénomènes sociaux d’aujourd’hui

Par Mai Lie Caya

Le Festival cinéma du monde de Sherbrooke (FCMS) lance, pour la 6e année consécutive, sa nouvelle programmation. Du 4 au 11 avril prochains, des documentaires ainsi que des courts et longs métrages seront présentés aux amateurs de culture voulant participer à une programmation à l’image de la fierté québécoise et d’ailleurs. En plus d’offrir des productions cinématographiques indépendantes, le FCMS chapeautera des tables rondes ainsi que des conférences se déroulant à plusieurs endroits à Sherbrooke, de la Maison de cinéma jusqu’au Boquébière.

La vingtaine d’événements offerts en primeur aux résidents de la Ville de Sherbrooke regroupe une variété de 130 projections, provenant de 45 pays différents. Au total, 56 de ces films portent la signature québécoise. Autant les festivaliers pourront s’imprégner des styles de réalisations américaines, françaises, allemandes et islandaises, qu’ils pourront découvrir des co-réalisations intéressantes, mettant en vedette les pays des 4 coins du monde.

Le FCMS a d’ailleurs fait une sélection de 16 productions en lice pour le Cercle d’or, prix décernés aux meilleurs long métrage de fiction, court métrage de l’Estrie et documentaire. Cette compétition cinématographique accordera une vitrine culturelle aux créations internationales et régionales. Mais le FCMS est bien plus que seulement l’occasion de voir des documentaires ou encore des courts et longs métrages. Il s’agit aussi du moment idéal pour conscientiser les gens aux enjeux soulevés dans leurs réalisations. C'est notamment en assistant à ces activités que les gens pourront rencontrer les réalisateurs, discuter des enjeux de représentativité ou encore aborder la question de l'impact humain sur la Terre.

La population sherbrookoise pourra profiter gratuitement de cette expérience riche en découvertes ou y participer pour un montant variant entre 6 $ et 26 $.


Crédit Photo @ FCMS

Partager cette publication

Laisser une réponse