Festival de Cannes : la Palme d’Or à Ken Loach

Par Benjamin Le Bonniec

Pour la seconde fois, après Le vent se lève en 2006, le réalisateur écossais reçoit la récompense suprême du grand écran pour son film I, Daniel Blake. Le jury, présidé par le réalisateur australien Georges Miller (Mad Max), a choisi d’attribuer la Palme d’Or à ce long métrage racontant le récit d’un homme, menuisier, se battant pour obtenir une aide sociale.

Après dix jours sur la Croisette, entre montées de marches « pailletées » et projections incessantes, le plus grand festival du monde touche à sa fin sur un bilan contrasté. Le jury a attribué de nombreux prix et notamment une Palme d’honneur à l’immense acteur français Jean-Pierre Léaud, récompensant l’ensemble de sa brillante et fructueuse carrière. De son côté, notre petit protégé Xavier Dolan n’est pas en reste, recevant le Grand Prix du jury pour son huis clos familial racontant les derniers moments de la vie d’un jeune homme (Gaspard Ulliel) autour d’une flopée de stars françaises (Vincent Cassel, Marion Cotillard, Nathalie Baye, Léa Seydoux).

Très ému, le réalisateur montréalais a exprimé son amour inconditionnel du cinéma : « Tout ce qu’on fait dans la vie, on le fait pour être aimé, pour être accepté. Je tournerais toute ma vie des films, aimé ou non. » Citant par ailleurs l’écrivain nobélisé Anatole France : « Je préfère la folie des passions à la sagesse de l’indifférence », Dolan se voit une nouvelle fois récompensé à Cannes malgré des critiques reçues quelque peu mitigées.  Notons par ailleurs le Prix de la mise en scène ex æquo au Français Olivier Assayas (Personnal Shopper) et au Roumain Cristian Mungiu (Baccalauréat).

Le palmarès complet de l’édition 2016 :

Palme d'or - Ken Loach pour son film I, Daniel Blake

Grand prix - Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

Prix de la mise en scène ex æquo : Cristian Mungiu pour Baccalauréat et Olivier Assayas pour Personal Shopper

Prix du scénario - Asghar Farhadi pour son film Le client

Prix d'interprétation féminine - Jaclyn Jose pour sa prestation dans Ma'Rosa de Brillante Mendoza.

Prix du jury - Andrea Arnold pour American Honey

Prix d'interprétation masculine - Shahab Hosseini pour son rôle dans Le client d'Asghar Farhadi

Palme d'honneur - Jean-Pierre Léaud

Caméra d'or - Houda Benyamina pour Divines

Prix du court-métrage - Juanjo Gimenez pour Timecode


 

Partager cette publication