Par Megan Morin-Gendron

Pour être à l’air du temps qui court, le virtuel est très en vogue dans tous les domaines. Pour ce qui est des spectacles, en plus d’être dans la 2e vague de la pandémie, il est très difficile de faire des spectacles pour divertir la population et les rejoindre. Par contre, le Festival Juste pour Rire s’est réinventé en diffusant ses différents spectacles d’humour à différentes dates, en direct, sur le Web.

Le segment du festival pour lequel j’ai opté est le WIFI comédie club animé par Phil Roy. Durant environ une heure, plusieurs humoristes invités, tous aussi colorés et drôles, se sont succédé. C’était un magnifique mariage entre la relève de nouveaux talents et les pionniers du métier. Les invités étaient : Jo Cormier, Daniel Grenier et Pierre-Yves Roy-Desmarais, sans oublier l’apparition de Pierre Luke Funk.

Les humoristes de la soirée

Jo Cormier était une belle découverte pour moi. Son style décontracté et unique était en harmonie avec sa performance. En plus d’être réalisateur de plusieurs séries humoristiques Web, comédien et stand-up, il est un humoriste qui mérite d’être découvert. Durant ce spectacle, Jo Cormier a abordé différents sujets qui coulaient bien et qui provoquaient le rire des gens.

Ensuite, Daniel Grenier a apporté sa touche divertissante. Il est arrivé sur scène avec une valise d’objets sur lesquels il avait construit son numéro et il a fait rire tout l’auditoire sans exception. Il a du talent à revendre : membre fondateur des Chick n’ Swell, réalisateur, comédien, humoriste, chanteur, créateur, auteur, compositeur, interprète et peintre. C’est un artiste polyvalent qui a plusieurs cordes à son arc. Présentement, il est possible d’aller le voir en spectacle, puisqu’il présente son premier one-man-show, et vous ne serez pas déçu !

Finalement, la soirée s’est terminée avec nul autre que Pierre-Yves Roy-Desmarais. Peut-être que ce nom vous dit quelque chose ? Pendant la pandémie, il était plutôt actif sur les médias sociaux, en particulier Facebook avec ses nombreuses chansons pigmentées et rythmées. Il a conclu la soirée de façon magistrale et éclatante ; sans oublier sa chanson « Ça va mal ». C’est un artiste de la relève qui ne cesse de se faire remarquer et qui le mérite amplement. À chaque fois, il nous fait découvrir un talent incroyable. Il est présentement en rodage de son premier one-man-show, ne le manquez pas !

Une ambiance festive et originale

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre en achetant le billet, qui n’était vraiment pas cher et très abordable, soit 12 $ (plus taxes). Ce que j’ai trouvé tout à fait original, c’est que nous étions dans la « salle » de façon virtuelle. En réalité, nous étions connectés directement sur des écrans en direct où les humoristes pouvaient nous voir. En plus, l’angle de la caméra était totalement unique et nous avions le choix entre trois angles différents et cela donnait la nette impression d’être assise dans la salle.

En plus, pour rendre le tout plus humain et connecté, les humoristes interagissaient avec nous (surtout l’animateur Phil Roy) et ils discutaient avec différentes personnes dans l’auditoire virtuel. Une belle façon de passer sa soirée en écoutant des humoristes dans le confort de notre chez-soi ! C’est une expérience unique que je conseille à tous de faire.

 

C’est via l’espace Yoop que le spectacle du festival était diffusé. Plusieurs artistes sont déjà affichés et pour ceux et celles qui auraient aimé voir le WIFI comédie club, il sera de retour du 3 au 5 novembre 2020 avec différents humoristes de la relève et bien établis dans le métier. Vous pouvez vous procurer des billets directement sur Yoop. Bon spectacle !


Crédit Photo @Juste pour Rire TV inc.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *