Fin de la programmation professionnelle au Théâtre Centennial : le triste dénouement

 Par Benjamin Le Bonniec

Triste nouvelle dans le milieu du spectacle de l’agglomération sherbrookoise, l’Université Bishop’s annonçait en début de semaine qu’elle mettait un terme à la programmation professionnelle du Théâtre Centennial dès la saison prochaine.

 Cette annonce fait suite aux difficultés budgétaires que connait l’université située à Lennoxville. Celle-ci déclare ne pas être en mesure de supporter les coûts de programmation en raison de son impossibilité à obtenir un financement externe. Pour monsieur Miles Turnbull, vice-recteur, « plus tôt cette année, l’Université était en pourparlers avec des partenaires externes, mais aucun n’était en mesure d’offrir un financement supplémentaire pour garantir le maintien de la programmation professionnelle. Nous sommes toutefois reconnaissants de l’aide de nos partenaires externes (la Ville de Sherbrooke, le ministère de la Culture et des Communications et le Conseil des arts et lettres du Québec) pour le financement spécial qu’ils ont versé l’an dernier afin de nous donner le temps d’essayer de trouver une solution pour assurer son avenir ».

Comme monsieur Turnbull, c’est avec beaucoup de regrets que nous apprenons la nouvelle tant le Théâtre Centennial est un lieu culturel d’importance à Sherbrooke. La question que pose la fin de la programmation professionnelle du Centennial tient au manque de soutien flagrant dont bénéficient les organismes culturels et l’on est en droit de se demander à quand une nouvelle politique culturelle favorable aux régions.


 

Partager cette publication