La fin de session? Connait pas.

Par Marie-Élaine Lehoux

La vie étudiante peut être lourde. On va à nos cours et ensuite on travaille pour payer nos livres, notre appartement, etc. Il est important de sortir de ce tourbillon qui peut sembler interminable. Après avoir demandé à des étudiants les endroits où ils réussissaient à oublier leur statut et leurs engagements d’étudiant, j’en suis arrivée avec cette liste de cinq endroits qui font oublier les soucis et les angoisses causés par l’école.

  1. Observatoire : On est chanceux d’étudier dans la ville de Sherbrooke. On a plusieurs endroits où observer les lumières de la ville la nuit. On peut contempler le coucher ou le lever du soleil. Moindrement qu’on est en hauteur, on peut passer quelques minutes à oublier nos angoisses d’étudiant. Vous pourriez aller contempler la ville à l’observatoire, par exemple.
  1. Spectacles et cinéma : Pourquoi ne pas aller voir quelques spectacles au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke? Quoi de mieux qu’un bon show d’humour pour te changer les idées? Une bonne thérapie par le rire pourra te permettre de t’évader et d’oublier que tu es un étudiant débordé. De plus, une soirée entre amis assis dans un siège confortable de cinéma à manger du pop corn serait relaxant pour le cerveau, n’est-ce pas?
  1. La plage Blanchard : Les deux pieds dans le sable. Le soleil qui est éclatant. Voilà un bon moyen d’oublier tes études. Dans la ville de Sherbrooke, il nous est possible d’aller à la plage Blanchard, qui est tout près de l’Université soit dit en passant. Amène tes amis et joue au frisbee, au volleyball de plage, fais-toi bronzer ou baigne-toi. C’est certain que tu oublieras tes engagements scolaires.
  1. Les voyages : Sur le bord de l’océan, dans un tout inclus, à Walt Disney, etc. Quoi de mieux que de voyager pour intégrer une pause dans nos études? C’est pour une raison bien précise que beaucoup d’étudiants partent à l’aventure dans le monde durant l’été. Ils s’évadent de l’emploi étudiant redondant, des obligations universitaires, de l’appartement d’étudiant, et j’en passe. Permettez-vous un petit voyage lors de vos études. Vous verrez que cela aère le cerveau.
  1. La nature : Dans la forêt, sur le bord d’un lac ou à la campagne, la nature nous permet de nous évader. Elle nous enveloppe dans un monde sain et calme. Nous oublions le reste de nos préoccupations. Dans la nature, on vit le moment présent et cela diminue le stress. Avec le lac des Nations, le mont Bellevue et les sentiers pédestres, on est équipés pour passer du bon temps en nature, dans notre ville étudiante.

Je vous invite à aller y passer du temps quand vous n’en pourrez plus. Vous oublierez rapidement que vous êtes en fin de session, par exemple. Les cinq lieux mentionnés plus haut seront de bons moyens pour décrocher de vos préoccupations. La vie étudiante n’est pas facile, mais il faut persévérer. Il est donc important que vous pensiez à vous. Aérez-vous un peu l’esprit quand vous ne voyez plus le bout du tunnel, ça vous aidera.


 Crédit photo © Cathie Lacasse Pelletier

Partager cette publication