Par Katrine Joncas

Couché du soleil avant 17 h, temps froids et tapis blanc, voilà ce qui tombe à point avec la fin de cette session automnale, juste à temps pour Noël. Bien que l’approche du temps des fêtes puisse s’avérer être une belle source de motivation pour certains, le mois de novembre peut pour sa part comporter ses sources de stress et représenter un défi pour certains d’entre nous. Besoin de motivation et d’astuces pour mieux te concentrer ? Continuez votre lecture ! Après tout, cet article est peut-être bien votre seule bonne raison de procrastiner encore un peu !

Le changement d’heure, un problème pour plusieurs

Le changement d’heure, effectué dans la nuit du 2 au 3 novembre derniers, en aura certainement affecté plus d’un. En effet, le mois de novembre débute abruptement et difficilement pour ceux et celles pour qui la lumière est une source importante de motivation. Bien que les journées soient plus courtes, elles peuvent devenir monotones, puisque le Soleil se couche avant même la fin de nos longues journées de travail et qu’il ne se lève qu’après le premier café matinal de plusieurs. Ce changement d’heure dérange plusieurs personnes, surtout à cause de difficultés de sommeil. Dans un article publié par Radio-Canada le 1er novembre dernier, Roger Godbout, membre actif de l’organisation et directeur du Laboratoire et de la clinique du sommeil de l’Hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies à Montréal, explique que du point de vue de la science, le changement d’heure n’a aucun effet positif sur notre santé. Ainsi, si on en venait à cesser ce changement d’heure, des recherches seraient à effectuer quant au choix : conserver l’heure avancée ou l’heure normale ? Selon ce même article, la science ne s’est pas encore positionnée sur cette question. Il faudra donc s’y faire pour l’instant et tenter de trouver notre motivation dans autre chose que la lumière naturelle.

Sortir un peu de son chez soi

Entre travaux de session et frénésie du temps des fêtes qui approche, on perd parfois un peu de motivation. Effectivement, il est bien plus plaisant de faire son magasinage du temps des fêtes que de se mettre le nez dans nos livres d’école. Toutefois, rien n’empêche de joindre l’utile à l’agréable ! En ce temps de l’année, les breuvages chauds comme le café ou les chocolats chauds aux multiples saveurs originales ne sont rien d’autre qu’une bonne raison de sortir étudier dans un endroit différent. Si ces petits plaisirs vous motivent à passer au travers de vos études, gâtez-vous !

Méthodes d’organisation : des ateliers à ce sujet

Pour ceux et celles qui sentiraient le besoin de se développer davantage de techniques relatives à plusieurs sujets entourant les méthodes de travail efficaces et la gestion du stress dans les périodes intenses, le service de psychologie et d’orientation (SPO) offre un atelier sur les méthodes de travail intellectuel. Comme l’explique Sasha Héroux-Lafond, conseillère en communication pour le SPO, « il s’agit d’un atelier qui aide les étudiants à mieux planifier leurs travaux, à savoir être plus efficaces. » De plus, elle ajoute que « les professionnels donnent des conseils et des trucs pour réussir ses études ». Plus précisément, les ateliers d’une durée de deux heures sont offerts quatre fois à la session d’automne et quatre fois à la session d’hiver. Durant ceux-ci, les participants peuvent développer des techniques de travail efficace en abordant des sujets comme la planification du temps, l’amélioration de la prise de notes, le développement de l’attention et de la concentration, la préparation aux examens et la gestion du stress. L’inscription à cet atelier coûte 50 $ et comprend quatre rencontres hebdomadaires de deux heures chacune. Les derniers groupes débutaient ce lundi et mardi 11 et 12 novembre, mais plusieurs autres activités sont offertes par le SPO. Entre autres, pour les personnes qui auraient envie de clarifier leurs objectifs professionnels, l’atelier d’exploration professionnelle pourrait être pertinent. Celui-ci aura lieu le mercredi 20 novembre prochain de 13 h 30 à 16 h. Un dépôt de 20 $ est obligatoire. Le dépôt est remboursé dès la première rencontre. Toutes les informations relatives à ce type d’ateliers sont disponibles au www.usherbrooke.ca/etudiants/sante-et-aide-a-la-personne/.

Rien comme un mode de vie sain

Rappelons-nous que non seulement en saison plus froide, mais aussi simplement lors des moments plus stressants comme les fins de session, il vaut mieux ne pas négliger les habitudes de vie saines pour éviter les virus qui affectent grandement la productivité. Évidemment, le me time passe souvent en dernier lors des périodes plus chargées. Toutefois, il est bien important de prendre soin de soi avant tout pour être en mesure d’accorder toute notre attention à notre charge de travail. Pour certains, cette gestion du temps s’avère être plus difficile que pour d’autres. Un truc infaillible est d’entreprendre un projet à la fois. Par exemple, les listes de tâches que l’on raye une fois réalisées peuvent être grandement utiles. De plus, il est primordial de prévoir du temps à consacrer pour soi : des moments à l’extérieur pour s’aérer le cerveau, des petites pauses pour se changer les idées et des moments de détente pour reprendre des forces. Les horaires surchargés et irréalistes ne feront que vous décourager ! Assurez-vous de prévoir suffisamment de temps pour chacun de vos travaux et sessions d’études. Prévoyez également des moments libres qui pourront servir de coussins dans les cas où certaines tâches vous auraient pris plus de temps que prévu.

Finalement, s’alimenter de façon saine et boire beaucoup d’eau peut sembler très banal, mais ce sont des actions à la base d’une bonne santé. Ainsi, la clé est de prendre soin de soi et d’éviter les sources de stress. Rappelez-vous que malgré toute la charge de travail qui peut vous sembler immense, le temps des fêtes se pointera le bout du nez en même temps pour tout le monde.

Bon début de fin de session à tous !

Partager cette publication