Fin de session hivernale : une étape à la fois

Par Katrine Joncas

Les dernières semaines et les deux prochaines à venir ont été et seront assez chargées pour la majorité de la communauté étudiante. Certains d’entre nous franchiront la ligne d’arrivée de leur parcours universitaire, d’autres arriveront à la moitié et il y en a qui n’en seront encore qu’au début. Peu importe votre situation, cette période de l’année peut sembler décourageante et difficile, mais ne lâchez surtout pas, vous y êtes presque!

Ces longs moments d’étude qui vous semblent interminables vous rendent peut-être la vie difficile, mais rappelez-vous que toutes ces heures que vous investissez vous seront grandement utiles et vous mèneront certainement à des accomplissements futurs dont vous pourrez être fiers. Le beau temps qui commence à se pointer le bout du nez nous donne davantage envie de sortir prendre une bière dehors que de rester concentrer dans nos bouquins, et notre motivation s’achève petit à petit. Mais, qui a dit qu’on ne pouvait pas s’accorder quelques moments de répit? Voici quelques trucs pour survivre à cette fin de session et éliminer les sources de stress.

L’organisation : la clé

Avant d’être complètement débordés, prenez le temps de vous asseoir et de faire la liste des travaux à terminer et des examens à préparer. Faites-le pour chacun de vos cours et tentez de ne rien oublier. Surtout, ne surchargez pas votre horaire en prenant soin de prévoir suffisamment de temps pour tout compléter. Conservez votre liste bien précieusement et cochez les tâches réalisées à mesure que vous les terminez. Cette étape qui semble assez simple vous sauvera probablement d’une grande source de stress inutile. Il suffit ensuite d’entreprendre une chose à la fois en gérant bien les travaux et les cours qui doivent être priorisés. De plus, identifiez les moments dans la journée où vous vous sentez le plus productif. Certains opteront pour le matin, alors que d’autres préféreront terminer tard le soir. Dans les deux cas, organisez votre temps dans le but d’avoir un cycle du sommeil optimal et régulier.

Prévoyez des petites pauses

Bien que votre pile d’étude vous semble assez impressionnante, accordez-vous quelques pauses pour vous aérer le cerveau. Que ce soit pour vous préparer une bonne collation, ou prendre le temps de vous lever pour remplir votre bouteille d’eau, un petit répit ne vous fera pas de tort.

Avec le beau temps qui est enfin de retour, profitez-en pour prendre l’air, vous ressourcer et vous changer les idées. Nul besoin de prendre de longues pauses! Parfois, quelques minutes suffisent pour retrouver la motivation. Il suffit de choisir les bonnes activités pour vous motiver, comme une marche à l’extérieur, une activité sportive ou une courte sortie avec des amis. Il vous faut seulement éviter les activités desquelles vous n’arriverez pas à décrocher, comme les séries télévisées ou les jeux vidéo. Si vous les choisissez, imposez-vous des limites et contrôlez-vous afin d’atteindre vos objectifs.

Ces moments de pause ne sont pas des minutes perdues, rassurez-vous. Au contraire, ils vous aideront à mieux vous concentrer sur ce que vous avez à réaliser par la suite. Il s’agit seulement de les prévoir, de bien les limiter et de vous contrôler.

Changez de décors

Pourquoi ne pas vous installer dehors pour faire vos travaux? Si non, il y a toujours les cafés ou les terrasses qui peuvent vous motiver. Dans tous les cas, changer de décor peut offrir un peu de motivation. Essayez d’étudier dans des endroits motivants où vous vous sentez bien. Accordez-vous un peu de lumière en priorisant les espaces où le soleil est au rendez-vous!

Priorisez également les endroits qui comportent peu de distractions et où vous êtes bien assis. L’endroit que vous choisissez doit vous aider à bien performer.

Fixez-vous des objectifs réalisables

Les objectifs que vous tenterez d’atteindre doivent vous stimuler. Évitez de vous fixer des objectifs qui, à la base, vous semblent inatteignables. Misez sur ceux qui sont calculables, réalisables et qui ne vous découragent pas.

Éliminez les distractions

La technologie peut représenter une grande distraction lors de ces moments où toute votre concentration est nécessaire. Assurez-vous d’utiliser vos appareils à bon escient et mettez-les loin de vous s’ils ne font que vous distraire. Vous saurez toujours rattraper les nouvelles de l’heure que vous aurez manqué un peu plus tard, ou après ce gros rush.

Un brin de motivation signé Le Collectif

Psst! L’équipe de votre journal étudiant est dans le même bateau que vous! J’ai donc demandé aux chefs de pupitre des quatre sections de vous partager leurs meilleures sources de motivation en cette fin de session!

Alexia LeBlanc – Chef de pupitre de la section Société

« Pour me garder motiver en fin de session, je trouve que je suis beaucoup plus productive le matin, alors j’essaie de me lever assez tôt pour faire mes choses et je me laisse la soirée pour me reposer. Je prends le temps de voir des amies, même si c’est seulement une heure, et je varie les endroits où j’étudie. Aussi, j’essaie de dormir 8h par nuit et de bien manger même si j’ai moins de temps pour cuisiner! »

Ariane Lacerte – Chef de pupitre de la section Campus

« Pour me motiver, je me dis que c’est une autre session de terminée et donc que je suis plus près de mon but! »

Marie Vachon-Fillion – Chef de pupitre de la section Culture

« Pour me motiver, je fais du yoga et je fais du mieux que je peux en essayant de ne pas trop me stresser. »

Jasmine Godbout – Chef de pupitre de la section Sports

« Je prends le temps de décrocher et de voir des gens, de noter toutes mes remises dans mon agenda, #organisation, et de bien manger! »

Un petit deux semaines et c’est dans la poche, une autre session de terminée! N’oubliez pas de prendre conscience d’où vos efforts vous ont menés et soyez-en fiers!

Toute l’équipe du Journal Le Collectif vous souhaite la meilleure des chances dans votre dernier sprint de la session!

Partager cette publication

Laisser une réponse