Les frères Samir et Yassine Aber : de la force à la vitesse

Par Charles Ferron

Tout au long de la saison 2017-2018, les frères Aber ont appartenu à l’élite de l’équipe du Vert & Or en athlétisme dans leur épreuve respective. Récemment, les deux Sherbrookois ont participé au Championnat provincial disputé à l’Université de Sherbrooke les 23 et 24 février derniers.

Samir et Yassine sont peut-être des athlètes hors pair pour le Vert & Or, mais ils n’ont pas du tout le même genre d’habiletés. Samir compétitionne dans les épreuves de lancers du poids et du marteau. Quant à Yassine, il est un spécialiste de sprint long en 600 m et va aussi participer à des 300 m occasionnellement.

Lors du Championnat provincial, Samir a remporté la médaille d’or au lancer du marteau ainsi qu’une médaille d’argent au lancer du poids avec des distances de 16,71 m et 13,93 m respectivement. De son côté, Yassine a obtenu un temps de 1 min 20,08 secs pour remporter de justesse par 2 millièmes de seconde une médaille d’or en 600 m. Il n’a malheureusement pas pu participer au 300 m le lendemain.

Des débuts tardifs

Même si les deux Sherbrookois se classent parmi les meilleurs au pays, ils ont commencé leur sport très tard dans leur vie. D’ailleurs, au départ, l’athlétisme n’était pas dans les plans de Yassine.

« Quand on était jeunes, je faisais de la natation, du karaté et du soccer. À l’âge de 15 ans, je voulais essayer autre chose. J’ai alors choisi de sélectionner un nouveau sport dans lequel j’allais tenter de me rendre le plus loin possible. Au départ, mon premier choix n’était pas l’athlétisme, c’était la boxe. Après en avoir parlé avec mes parents, on a déterminé que la boxe était un sport trop violent en raison des commotions. Donc, je suis allé vers l’athlétisme. Au début, mon objectif était de participer au 100 m comme Usain Bolt. Le destin en a décidé autrement », explique-t-il.

Par la suite, c’est Yassine qui a convaincu son frère de le joindre en athlétisme, selon Samir. « Il y a cinq ans, j’ai choisi d’embarquer dans son groupe d’athlétisme avec lui.  Comme j’étais plus bâti que les autres, on s’est vite rendu compte que ce n’était pas nécessairement la course qui était faite pour moi. Éventuellement, on a changé vers le lancer. »

Une compétition fraternelle

Samir ne s’en cache pas, son frère a toujours été un modèle pour lui. « Éthiquement, c’est un athlète impressionnant à voir aller. Dans mes débuts, j’essayais de faire comme lui. Malgré que nos chemins se soient séparés au niveau des épreuves, on continue à s’influencer positivement. S’il y en a un qui est moins en forme, l’autre va le pousser à avoir de meilleurs résultats. On se complète dans une rivalité constructive. »

Yassine adhère totalement avec l’affirmation de son frère. Il reconnait que les bonnes performances de Samir l’aident à se surpasser dans ses courses. « Samir est un athlète avec beaucoup plus de talent brut que moi. Il est capable d'exceller très vite avec peu d’entraînement. Notre petite compétition amicale nous permet de briller tous les deux dans notre propre sport. »

Le Championnat canadien en vue

Grâce à leurs résultats durant toute la saison, les frères Aber ont réussi à décrocher leur billet pour le Championnat canadien universitaire U SPORTS qui se déroulera à Windsor du 8 au 10 mars. Samir a des buts bien précis à atteindre pour cette compétition. « J’aime me donner des objectifs en paliers. Pour mon palier 3, je voudrais un 16 m. Mon palier 2 serait d’aller chercher un 16,30 m qui me placerait potentiellement dans le top 5. Finalement, mon palier 1 est d’accomplir une performance de 16,70 m comme j’ai déjà fait aux Jeux du Canada cet été. Si je réussis à atteindre le palier 1, je pense que ce serait bon pour un top 3. »

Toutefois, contrairement à Samir, la présence de Yassine est maintenant compromise en raison d’un incident survenu pendant le Championnat provincial qui l’a empêché de participer à son 300 m. Yassine faisait partie de la foule pour encourager son frère pendant son épreuve lorsque l’un des lancers de marteau effectué par un athlète de Laval a dévié de sa trajectoire pour sortir de l’aire de lancer. Étant situé tout près de la clôture de sécurité, Yassine l’a reçu en plein visage. Deux athlètes supplémentaires du Vert & Or ont aussi été atteints.

Heureusement, on a évité le pire. Selon Radio-Canada, Yassine a subi une commotion cérébrale et une fracture au visage. Rien de majeur dans les circonstances. Les deux autres s’en sont sortis avec des blessures légères. Même s’il n’est actuellement pas officiel que Yassine va manquer le Championnat canadien, on peut supposer que ce sera le cas.


Crédit Photo @ Yves Longpré

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.