Par l’équipe du Frigo Free Go — Campus principal 

Dans les premiers mois de la pandémie de COVID-19, le Laboratoire Agri-Food en science analytique agroalimentaire de l’Université Dalhousie a enregistré une hausse du volume d’aliments gaspillés à la maison de 13,5 %. Afin de continuer à lutter contre le gaspillage alimentaire même en temps de pandémie, nous avons dû trouver de nouvelles idées sans contact. Aujourd’hui, près d’un an après le début de la pandémie, l’équipe du Frigo Free Go est fière des actions mises en place. Le Frigo Free Go du campus principal de l’UdeS est un projet qui vise à lutter contre le gaspillage alimentaire sur le Campus principal de l’Université de Sherbrooke.  

Depuis la fermeture de nos frigos libre-service sur le campus principal de l’Université, nous avons décidé de continuer à lutter contre le gaspillage alimentaire à Sherbrooke en détournant les invendus de nos différents partenaires vers la banque alimentaire Moisson Estrie. Durant l’été, nous avons eu la chance d’organiser une conférence et une discussion sur le déchétarisme avec la communauté. Ainsi, nous avons pu, avec les auditeurs, réaliser l’ampleur du gaspillage alimentaire à Sherbrooke, même en temps de pandémie.  

Nos aliments méritent une bonne fin  

En effet, depuis mars 2020, nous avons réussi, grâce à la collaboration de nos différents partenaires, à sauver environ 20000livres de nourriture, qui autrement auraient fini dans les poubelles. La pandémie a certainement créé un dérèglement dans le secteur de l’alimentation au Québec et il est important dans ces moments de mettre les bouchées doubles dans cette lutte contre le gaspillage alimentaire

Effectivement, depuis le début de la pandémie, nous redirigeons davantage de nourriture à la communauté qu’auparavant. Par ailleurs, malgré la situation actuelle, nous continuons à sensibiliser la communauté universitaire aux enjeux liés au gaspillage alimentaire par le biais de nos réseaux sociaux. Par exemple, nous partageons des fiches-conseils qui comportent des habitudes permettant de redonner une deuxième vie aux déchets végétaux. Il est possible de prendre en exemple la pelure de banane infusée dans l’eau durant 2 à 3jours qui donnera par la suite tout le potassium et les minéraux nécessaires pour les plantes. 

Nouvelle entente avec un partenaire local  

Aussi, nous avons récemment signé une nouvelle entente avec un ancien partenaire permettant de redistribuer une partie de leurs invendus à la communauté sherbrookoise par le biais de Moisson Estrie. Il est important de savoir que la mission première de notre regroupement étudiant est de sensibiliser et éduquer la communauté étudiante aux enjeux liés au gaspillage alimentaire. Lorsque la situation nous le permet, nous la réalisons par l’intermédiaire d’ateliers/conférences/discussions avec la communauté universitaire.   

De ce fait, n’hésitez pas à suivre notre page Facebook officielle, Frigo Free Go  Université de Sherbrooke, et notre page Instagram, frigofreego_udesafin d’en apprendre plus sur les différentes techniques qui vous permettront de réduire vos déchets alimentaires.


Crédit Photo @ Frigo Free Go – Université de Sherbrooke

Partager cette publication