George Ezra, le vieil homme de 21 ans

Culture - Photo - Karyn Brown - George EzraReprésentant un heureux mélange des genres musicaux, George Ezra s’amènera à Montréal dans les prochains jours avec son tout premier album Wanted on Voyage.

par Karyn Brown

Foulant actuellement les plus grandes scènes d’Amérique du Nord, le Britannique est indiscutablement en train de conquérir le cœur et les oreilles de millions de gens. Impossible de ne pas remarquer la fresque musicale que représente sa voix forte et envoutante. Fermez les yeux et vous entendrez Eddie Vedder (chanteur du groupe Pearl Jam). Écoutez son troisième single Cassy’O et peut-être pourrez-vous entendre la voix du King. Ce qui est des plus frappants est que cette voix grave et vibrante appartient à un jeune homme de 21 ans seulement. Même que ce qui ressort principalement des critiques musicales est que sa voix et le message imbriqué dans ses compositions semblent appartenir à un vieil homme racontant sa vie plutôt qu’à un jeune homme du xxie siècle.

Propulsé par la BBC, qui le classe comme l’artiste émergent le plus talentueux de 2014, George Ezra incarne un son à la fois ancien, nouveau et parfois même emprunté, mais qui est tout de même sien. Peut-être l’aurez-vous entendu tourner à la radio ces derniers temps avec son deuxième single Budapest? Le folk blues d’Ezra représente parfaitement le renouveau de l’industrie musicale saturée par les vedettes de la chanson moulées à la même adresse. Wanted on Voyage nous offre un son intègre et pur d’un artiste en symbiose avec sa guitare. Ayant parcouru plusieurs villes européennes afin de s’inspirer du monde extérieur à sa ville natale, il s’est armé d’un cahier et d’un crayon afin de noter absolument tout ce qu’il pouvait observer pour ensuite créer les chansons qu’il partage aujourd’hui avec nous.

Cependant, l’année 2015 représentera tout un défi pour Ezra s’il désire s’implanter comme un artiste permanent en Amérique. Récoltant les honneurs partout en Europe et présentement en lice pour les Brit Awards 2015 dans quatre catégories, dont celle de l’artiste masculin de l’année et de la révélation de l’année, Ezra entame sa tournée nord-américaine en espérant s’implanter en haut des chartes musicales du continent. Comme cela arrive à plusieurs artistes européens, le succès obtenu en Europe peine parfois à traverser l’Atlantique lorsque la guigne du deuxième album embarque. Ezra a beaucoup à faire pour espérer faire mentir cette tendance. Heureusement qu’il a tout ce qu’il faut pour réussir et pour continuer dans la foulée du succès de son premier album : simplicité, originalité, intelligence, intégrité, talent et plaisir du métier.

L’année 2015 sera donc charnière et très chargée pour le chanteur puisque de grosses opportunités s’offrent à lui. Entre autres, les adeptes du gigantesque festival estival californien Coachella pourront l’apprécier aux côtés d’AC/DC, de Drake et de Stromae. De plus, il fera les premières parties de grosses pointures dans le domaine musical, soit du Britannique Sam Smith (Stay with me) et de l’Irlandais Hozier (Take me to church), qui affiche complet pour tous ses spectacles aux États-Unis et au Canada.

Heureusement pour nous, George Ezra s’arrêtera à Montréal en 2015. Après avoir fait la première partie de Sam Smith au Centre Bell le 19 janvier dernier, il fera celle de Hozier le 3 mars prochain au Métropolis de Montréal. Et pour ceux qui auront la chance d’être présents, assurez-vous d’arriver à temps, car on m’a dit qu’il est plus qu’excellent en prestation!

 

 

 

Partager cette publication