Gérant d’équipement et thérapeute sportif : les héros obscurs

Par Matthew Vachon

Derrière les athlètes membres d’une équipe sportive, il y a certaines personnes qui jouent un rôle capital pour veiller à ce que leurs protégés soient en mesure de performer au plus haut niveau. Ces personnes, ce sont le gérant d’équipement et le thérapeute sportif.

Bien que ce ne soit pas eux qui livrent les performances pour lesquelles les partisans affluent au rendez-vous sportif, le rôle de ces personnes est de la plus haute importance pour veiller au bon fonctionnement de tout le monde au sein du groupe.

Dans le cas du gérant d’équipement, celui-ci doit travailler d’innombrables heures afin de laver les chandails, de préparer les équipements, d’ajuster certaines choses pour certaines conditions bien précises et même d’aider les équipes adverses lorsqu’elles sont de passage en ville. Sans sa passion et son dévouement, le déroulement des différentes parties serait très laborieux. En effet, la charge de travail à accomplir est tout simplement faramineuse avant le début de la rencontre, ce qui fait en sorte que le gérant d’équipement n’a pas le temps de s’accorder un répit. De plus, celui-ci doit toujours avoir un coup d’avance advenant un imprévu, comme par exemple un bris d’équipement. S’il n’est pas prêt, il peut faire perdre du temps à sa formation, une chose peu souhaitable.

Outre ces grands travaillants, il y a également le thérapeute sportif de chaque formation qui doit veiller étroitement à la condition de ses protégés. En effet, ceux qui occupent un pareil rôle doivent faire de la prévention, des bandages, traiter les blessures et ramener les sportifs au jeu. Le thérapeute sportif doit également veiller à l’alimentation pour qu’il soit en mesure de miser sur les bonnes ressources lorsque vient le temps de performer dans un match ou à l’entrainement. De ce fait, eux aussi ne comptent pas les heures qu’ils mettent au travail puisque cela un emploi très exigeant.

Il faut comprendre que ceux qui occupent le rôle de thérapeute ou encore de gérant de l’équipement ne le font pas pour l’argent, mais pour la passion qui les anime. S’il n’y avait pas ces vrais passionnés, il y aurait longtemps qu’on ne trouverait plus personne pour faire ce genre de travail. Ils sont un peu comme le papa et la maman qui veillent à ce que leurs enfants ne manquent de rien et à guérir les petits bobos pour qu’ils soient en mesure de retourner jouer le plus rapidement possible.

Ce sont les héros obscurs des sportifs!


Partager cette publication