La grande illusion québécoise

Par Thomas Goudreualt

Il y a de cela 40 ans, Styx sortait un album qui marquait une génération : The Grand Illusion. Cet album mythique fut aussi l’avènement de la carrière de Steve Forget, un auteur-compositeur-interprète qui prête sa voix depuis 20 ans au groupe hommage à Styx : The Grand Illusion. Rencontre avec le chanteur qui se produira au Théâtre Granada le 7 octobre prochain.

La musique dans le sang

Originaire de Chapais, ville située au nord du Québec, Steve est un Estrien d’adoption depuis qu’il a neuf ans. Dès son plus jeune âge, il a eu la chance d’écouter de grands classiques dans la collection de vinyles de son oncle. C’est aussi à cette époque qu’il a eu son premier coup de foudre : « Quand je grandissais, j’avais les poils qui se dressaient en écoutant de la musique. C’est là que je me suis dit que si je pouvais partager ce sentiment-là à quelqu’un d’autre, j’aurais réussi dans la vie. »

L’audition

En 1999, Steve a eu la chance d’auditionner pour remplacer Dennis DeYoung après son départ du groupe original. « J’ai reçu un appel d’une amie qui était responsable du site Internet de Tommy Shaw à l’époque et elle m’a dit que le groupe souhaitait entendre ma voix. » Steve a réussi à performer de façon à impressionner suffisamment les membres du groupe pour se retrouver finaliste avec Lawrence Gowan. C’est maintenant ce dernier qui tient la barre du groupe, mais Steve n’a pas laissé cela affecter sa carrière.

Naissance d’un groupe

En 1995, Steve jouait dans un groupe dénommé Box Boni avec plusieurs amis. Voulant ajouter du nouveau dans son répertoire musical, le groupe décida de jouer une reprise du classique Come Sail Away. Avant même la fin de la chanson, le groupe remarqua que la voix de Steve ressemblait étrangement à celle de Dennis DeYoung. Cette anecdote fit germer l’idée d’un groupe hommage. Celui-ci voit le jour deux ans plus tard.

The Grand Illusion au Granada

20 ans plus tard, le groupe célèbre cet anniversaire dans la ville d’adoption de Steve dans une salle qu’il affectionne : le Théâtre Granada de Sherbrooke. De retour le 7 octobre sur cette scène après quelques années, le groupe présentera une édition spéciale de son spectacle afin de célébrer son 20e anniversaire ainsi que le 40e de l’album The Grand Illusion.

Construit autour d’un support audiovisuel omniprésent, ce spectacle promet un retour en 1977 qui vous en mettra plein la vue. L’intégralité de l’album The Grand Illusion sera jouée sur scène en première partie, avant de voir le groupe performer le répertoire musical qu’on lui connait. Si vous avez déjà vu le groupe sur scène par le passé, vous serez agréablement surpris, car Steve nous rapporte que l’équipe s’est investie pour recréer loyalement l’époque des années 1970.

Styx a sorti un nouvel album concept en juin 2017, The Mission, leur premier album original depuis 2005.

Marqueursmusique

Laisser une réponse