Groenland : un groupe à surveiller

Par Alexandra Charbonneau

Récemment, j’ai eu la chance de m’entretenir avec Sabrina Halde de Groenland, un groupe originaire de Montréal qui est en pleine ascension au Québec et qui compte déjà deux albums à son actif. Voici donc quelques détails sur l’histoire du groupe, ses inspirations et ce qui s’en vient pour l’avenir.

Alors que les membres se sont tous connus au Cégep Saint-Laurent, ce n’est qu’une fois arrivés à l’Université de Montréal que Sabrina et Jean-Olivier ont commencé à se tenir ensemble et à partager leur intérêt commun pour la musique. Ayant un même projet en tête, ils se sont finalement lancés en 2010 en s’adjoignant de nouveaux collaborateurs pour former Groenland. Un an plus tard, ils se sont produits pour la première fois sur scène pour ensuite sortir leur premier album en 2013.

Bien que le groupe ait connu quelques changements de musiciens durant les années, Sabrina et Jean-Olivier sont là depuis le début. Ils s’occupent ensemble de l’écriture de la musique en s’inspirant de la nature et des grands espaces. C’est d’ailleurs de cette inspiration que leur nom est apparu, d’autant plus qu’ils aiment la sonorité du mot.

Ils se sont également beaucoup inspirés des groupes tels que Radiohead, qui gardent une certaine authenticité, mais qui n’ont pas eu peur d’essayer de nouvelles choses et de se réinventer. Ils prennent surtout exemple sur des artistes qui, comme eux, composent leur propre musique.

Passé, présent et futur

Dès la première pratique, Sabrina a eu le déclic lui disant que ça fonctionnerait : « C’est complètement ridicule de dire ça après une pratique, mais il se passait vraiment quelque chose. » Même si elle était gênée au départ de chanter devant des gens, elle est tombée en amour avec les compositions de Jean-Olivier.

Leur tournée québécoise de 2017 est déjà commencée. J’en ai donc profité pour demander à Sabrina quelle salle l’avait marquée au fil des années. Ayant fait son secondaire à Saint-Hyacinthe, elle a vraiment apprécié et a ressenti une certaine fierté de retourner jouer là-bas et de voir les gens chanter ses paroles.

De plus, Groenland s’envolera bientôt pour trois semaines en Europe. Le groupe se produira en Allemagne, en Belgique, à Amsterdam et ailleurs, et fera résonner sa musique sur le vieux continent.

Finalement, j’ai été curieuse de savoir pourquoi le groupe avait décidé de chanter en anglais plutôt qu’en français. En fait, les idoles de jeunesse de Sabrina étaient surtout des chanteuses anglophones et, au départ, les membres ne se sont pas vraiment posé la question; c’est venu naturellement. Cependant, Sabrina souhaiterait un jour composer et interpréter des chansons en français.

Ce n’est donc qu’un début pour le groupe que vous pouvez suivre sur sa page Facebook. Et ne manquez pas de vous procurer ses albums!


Crédit photo © PopMontréal

Partager cette publication

Laisser une réponse