La Grosse Lanterne : illuminer la forêt au son de la musique

Par Marianne Allaire

Le festival La Grosse Lanterne a lancé depuis peu sa programmation. Une panoplie d’artistes émergents propulseront sons et lumières à Béthanie, en pleine forêt. C’est à la dernière fin de semaine de juillet que ce rassemblement grandiose se déploiera pour une quatrième année consécutive.

L’essence de ce festival, c’est l’authenticité. On y vient pour apprécier la musique. On y vient pour vivre des moments. La simplicité est aussi au cœur des valeurs de La Grosse Lanterne. Les festivaliers s’y sentent chez eux : ils peuvent apprécier des prestations artistiques dans un environnement sain et respectueux.

Le nom de l’événement part de l’illumination, d’un symbole qui éclaire. La Grosse Lanterne est donc un point de repère pour les amateurs de musique, de bonheur et de partage. En permettant aux festivaliers de camper sur place, ces trois journées tout en musique amènent cet esprit de convivialité dument recherché dans un festival de la sorte. Ce camp de vacance pour grands propose aussi diverses activités telles que l’appréciation d’arts visuels, l’exploration de la forêt illuminée et la pratique de yoga en plein air. Des foodtrucks et un bar à ciel ouvert seront mis à la disposition des festivaliers.

Le festival en forêt aspire à perpétuer dans le temps tout en conservant ses lignes directrices initiales : « l’appel à la nature, la bonne musique, la bonne bouffe, le défi d’illuminer une forêt, l’éducation aux bonnes valeurs et habitudes de vie. » Celles-ci ont permis à l’événement de se démarquer au sein des nombreux événements musicaux déjà bien établis.

C’est après avoir assisté à des festivals d’ici et d’ailleurs que l’idée de La Grosse Lanterne s’est concrétisée. Mathieu Pontbriand, fondateur et directeur artistique de l’événement, explique qu’il tenait à créer un rassemblement différent, un concept qui permettrait de rapprocher les amateurs de musique et la nature. En jumelant ce désir de nouveauté et les lignes directrices énumérées plus haut, la municipalité de Béthanie a vu naitre La Grosse Lanterne qui attire, depuis maintenant quatre ans, plus de 4000 festivaliers.

PROGRAMMATION

Pour l’édition 2017, La Grosse Lanterne a misé sur des artistes qui en sont à leur première participation au festival, à l’exception des artistes franglais Dead Obies. La première soirée mettra en scène Charlotte Cardin, The Franklin Electric, Tire le coyote, Beyries et Émile Bilodeau.

Dead Obies, Andy Shauf, Gabrielle Shonk, Geoffroy, Poirier, Busty and The Bass, Ragers, NKLA, Duchess Says et Les Deuxluxes présenteront successivement leur travail lors de la deuxième soirée du festival.

La journée du dimanche se veut une extension des festivités, une journée d’appréciation et de repos : pourquoi ne pas se détendre et échanger avec d’autres campeurs friands de musicalité?

La Grosse Lanterne, c’est donc le festival à privilégier cet été pour l’immersion en nature exclusive qu’il propose et pour l’art qu’il promeut par sa programmation diversifiée et ses activités originales. Du 28 au 30 juillet, vivez une expérience musicale unique dans un environnement tout illuminé, au cœur de la nature.

Pour acheter des billets ou pour avoir plus d’information : http://grosselanterne.com.


Crédit Photo © Grosse Lanterne

Partager cette publication