Par Amélie Paquette

Le début de la nouvelle année scolaire marque pour plusieurs le retour des travaux, des examens et d’un manque de sommeil trop persistant. Pour d’autres, septembre est aussi synonyme du retour de notre glorieuse équipe de football, le Vert & Or. Afin de faire des étudiants de l’Université de Sherbrooke les partisans les plus reconnus auprès des équipes adverses, voici cinq règles à suivre pour vivre une saison haute en couleur.

Au tailgate, tu assisteras.

Quoi de mieux pour s’imprégner de l’ambiance festive régnant lors des jours de match que de participer au traditionnel tailgate! C’est dans le stationnement annexé au Centre sportif que tu pourras vivre cet avant-match où différentes associations étudiantes seront présentes pour te vendre bières et hot-dogs. Une occasion rêvée de boire en bonne compagnie et de montrer à l’équipe adverse que les partisans du Vert & Or sont bien au poste.

Aux couleurs de l’UdeS, tu t’afficheras et de nouvelles chansons, tu connaîtras.

Le plus bruyant et coloré tu es, le plus d’énergie ressentiront les athlètes sur le terrain. Vêtis-toi donc de tes plus beaux atours sherbrookois et entonne le classique « On s’en va par là! » pour un effet remarqué.

De grandes rivalités, tu ressentiras.

C’est sans surprise, tu n’apprécieras point les autres équipes universitaires (et oui, même si le match est contre ta ville natale, ton cœur restera à Sherbrooke). Toutefois, la rivalité notoire entre le Rouge et Or de l’Université Laval et le Vert & Or te fera vivre un mélange d’émotions allant de la colère pure à l’exaltation totale à un niveau inégalé. Tu en viendras même à vouloir enrayer complètement le rouge de ton code vestimentaire, sois averti.

Beau temps mauvais temps, tu resteras.

Les belles journées d’été tirent bientôt à leur fin. Le retour de l’automne signifie donc le retour des parties de football à combattre la pluie, le froid et parfois même la neige. Un vrai partisan du Vert & Or bravera ces nombreuses intempéries en s’habillant de la tête aux pieds avec tout ses habits d’hiver (sans oublier sa tuque et ses gants à l’effigie de l’équipe). Évidemment, il ne voudra pas partir avant la fin de la partie, parce que, pour lui, ce n’est pas une petite neige qui va l’arrêter!

Dans la grande famille du Vert & Or, tu entreras.

Être partisan du Vert & Or, c’est ressentir la fébrilité d’un espoir conquérant lors du tout premier botté d’envoi. C’est de partager avec 10 000 personnes l’effervescence finale du point victorieux. C’est d’éprouver une fierté grandissante envers tous ces joueurs se dévouant corps et âme.

Mais c’est surtout de réunir une communauté universitaire et une ville entière derrière une seule équipe, le Vert & Or.


Crédit photo © Photo Voltaic

Partager cette publication