Henry avec l’Impact — Mourinho à Tottenham

Par Jean-François Eddie

L’Impact de Montréal a redonné espoir à beaucoup de ses partisans la semaine dernière. Dans un véritable coup de génie, les détenteurs du onze montréalais ont annoncé que le prochain entraîneur-chef n’était nul autre que le légendaire Thierry Henry.

«J’espère que ça va être une grande aventure», a déclaré Henry lors de sa première conférence de presse à Montréal. «Je pense que tout le monde était au courant que je n’avais pas de job, a-t-il poursuivi. Je suis venu ici en 2011 pour faire un match amical avec ma dernière équipe [Red Bulls], et je suis tombé en amour avec cette ville.»

L’ancien international français signe avec l’Impact un contrat de deux ans avec une option pour la saison 2022. Âgé de 42 ans, Henry devient le 7e entraîneur de l’Impact depuis l’entrée de l’équipe dans la Major League Soccer (MLS) en 2012. Sa plus récente expérience comme entraîneur remonte à janvier 2019 où il était à la tête de l’AS Monaco en Ligue 1. Préalablement, Henry a été l’entraîneur adjoint de l’équipe nationale de Belgique de 2016 à 2018.

De la Ligue 1 à la MLS

L’arrivée de Thierry Henry avec l’Impact advient après une saison désastreuse en Ligue 1. Après avoir fini 19e (4 victoires et 20 défaites), l’équipe monégasque décide de suspendre l’entraîneur de ses fonctions en le remplaçant par Leonardo Jardim. À la suite de cet échec dans la plus haute ligue de France, Henry décide aujourd’hui de se tourner vers la MLS. Officiellement présenté à la presse la semaine dernière, l’entraîneur est conscient que la tâche sera ardue.

«J’ai un nouveau départ […] et il va falloir travailler dur et être patient. Mais on sait ce qu’on veut faire. Je sais que j’ai un vécu, mais ça fait partie du passé. Ce n’est pas mon histoire, mais celle du club qui est la plus importante.» À titre de rappel, le onze montréalais a raté les éliminatoires des trois dernières saisons, se contentant d’une 9e place de la conférence de l’Est avec une fiche de 12 victoires, 5 nulles et 17 défaites.

Mourinho remplace Pochettino à Tottenham

Pendant cinq ans (2014-2019), les Spurs de Tottenham avaient misé sur l’Argentin Mauricio Pochettino comme entraîneur-chef. Avec une quatrième place en Premier League en 2018 et une défaite en finale de la Ligue des Champions, l’avenir de Pochettino avec l’équipe semblait assez stable. Toutefois, un mauvais début de saison pour Tottenham (14e au Championnat d’Angleterre) a fait déborder le vase. L’entraîneur, qui avait changé la donne pour Tottenham et qui avait patiemment construit l’équipe, a fait ses bagages la semaine dernière. Son successeur a été présenté à la presse anglaise la semaine dernière : José Mourinho.

Le Portugais de 56 ans et ancien entraîneur du géant espagnol Real Madrid était sans emploi depuis son départ de Manchester United en décembre 2018. «Je suis convaincu d’avoir pris une bonne décision en venant ici, car c’est un grand club, a-t-il expliqué. Dans ma carrière, j’ai fait des erreurs. Je ne referai pas les mêmes, mais j’en ferai d’autres. Après onze mois sans poste, je suis devenu meilleur qu’avant, car j’ai pu réfléchir à beaucoup de choses.» Toujours aussi confiant, l’entraîneur a déclaré aux journalistes que l’équipe «pourrait gagner le titre la saison prochaine».

Pochettino vers Bayern Munich?

D’après un article de Sky Sports, l’ex-entraîneur-chef de Tottenham ne sera pas au chômage très longtemps. En effet, Pochettino serait sur la liste des candidats pour le poste vacant du géant de la Bundesliga. Bien qu’aucun contact n’ait été établi avec l’Argentin à la suite de son limogeage, il est en bonne position pour remplacer l’entraîneur par intérim Hansi Flick d’ici janvier. Après un début plus laborieux qu’a l’habitude, Bayern se situe en 3e position du Championnat allemand derrière Mönchengladbach et RB Leipzig.

Ailleurs dans le monde du football

Le milieu de terrain du Juventus, Emre Can, a réitéré son désir de quitter le club s’il continue à être mis de côté par l’entraîneur-chef Maurizio Sarri. «Il faut que je réfléchisse à ce qui a le plus de sens pendant l’hiver. Je me vois à Turin, mais la situation doit changer», a-t-il expliqué au quotidien italien Corriere dello Sport.

Le transfert potentiel de l’attaquant français Olivier Giroud de Chelsea à l’Inter se bute à deux problèmes selon le journal italien Gazzetta dello Sport. D’abord, le salaire annuel de l’athlète de 6,8 millions d’euros semble être trop élevé pour l’équipe italienne. Ensuite, Giroud souhaite avoir un contrat plus long que les 18 mois proposés.

Le footballeur international gabonais Pierre-Emerick Aubameyang aurait annulé un nouveau contrat avec Arsenal alors qu’il est toujours en attente d’une potentielle entente avec le FC Barcelone, rapporte le journal espagnol Sport. Le contrat actuel de P-M A s’étend jusqu’en 2021, et tout porte à croire que le club anglais veut prolonger celui-ci.

Le géant suédois Zlatan Ibrahimovic a entamé des pourparlers avec l’AC Milan pour un potentiel retour en soccer professionnel. Zlatan a joué pour le club italien de 2010 à 2012, lui qui souhaite mettre encre sur papier depuis son départ du LA Galaxy en novembre 2019. Bien que les deux côtés soient à la table des négociations, un accord est encore très loin selon Sky News Italie.

Bruno Fernandes et Paulo Dybala pourraient être de nouveau sur le radar des Spurs de Tottenham depuis l’arrivée de José Mourinho, selon le Daily Express. Dybala était sur le point de rejoindre Tottenham il y a quelques mois sous Mauricio Pochettino, mais un accord s’est effondré à la toute dernière minute.

L’équipe italienne Juventus tentera de convaincre d’ici l’été prochain l’attaquant français Kylian Mbappe de rejoindre les rangs de l’équipe turinoise. La tâche s’annonce ardue puisque le Real Madrid semble être présentement la destination de prédilection du jeune français. Présentement sous contrat avec le Paris Saint-Germain, il a annoncé qu’il ne signerait pas d’extension en Ligue 1.


Crédit Photo @ Daily Express

Partager cette publication

Laisser une réponse