Hockey féminin : bonne ronde préliminaire pour les Canadiennes

Par Alexandre Paquette

Les Canadiennes ont atteint la demi-finale de la compétition de hockey sur glace des Jeux olympiques de Sotchi après une ronde préliminaire parfaite, battant au passage leurs rivales américaines. Malgré le fait que plusieurs nations s’améliorent, l’écart entre les équipes nord-américaines et leurs adversaires reste encore grand.

L’équipe nationale a commencé son tournoi olympique sur les chapeaux de roue avec une victoire de 5-0 contre les représentantes de la Suisse. Ce résultat n’illustre pas l’allure parfaite du match puisque la domination canadienne fut totale. N’eût été la gardienne suisse, Florence Schelling, le pointage aurait été beaucoup plus élevé. Cette dernière a fait face à un barrage de 69 tirs, dont 29 durant les vingt premières minutes de jeu. Pendant ce temps, ses coéquipières n’en ont effectué que 14 sur le filet canadien. Malgré tout, les Canadiennes n’ont jamais été inquiétées, prenant les devants dès la 85e seconde de jeu.

Coriaces Finlandaises

À sa deuxième sortie, les Canadiennes ont croisé le fer avec les Finlandaises, match durant lequel elles se sont créé une petite frousse, car le pointage était toujours de 0-0 après deux périodes. Le Canada a finalement réussi à déjouer la gardienne Noora Raty lors de la dixième minute de la troisième période. Les filles ont continué sur leur lancée en ajoutant deux autres buts, en route vers leur deuxième victoire, cette fois au compte de 3-0. Encore une fois, les Canadiennes ont dominé la partie d’un bout à l’autre malgré leur difficulté à marquer. La majeure partie du match s’est déroulée dans la zone finlandaise, comme l’illustrent les 42 tirs canadiens sur le filet finlandais contre les 14 tirs finlandais.

Les rivales américaines

Pour conclure la ronde préliminaire, les Canadiennes avaient rendez-vous avec les Américaines, un match qui pourrait logiquement être un prélude à la grande finale. Tous les ingrédients étaient en place pour un grand match puisque la première place du groupe était en jeu et que le Canada tentait de mettre fin à une séquence de quatre défaites contre les États-Unis. Dans un match enlevant et beaucoup plus âprement disputé que les deux premiers, l’équipe nationale est venue à bout des Américaines par la marque de 3-2.

Il a fallu attendre la 18e minute de la deuxième période pour voir un premier but. Il fut l’œuvre d’Hilary Knight. Après ce but, les Canadiennes se sont retroussé les manches en jouant une excellente troisième période, période au cours de laquelle elles ont complètement dominé les Américaines. La période a débuté avec trois buts des Canadiennes dans les 15 premières minutes de jeu, tout en n’accordant aucun tir aux

Américaines pendant ce temps. Célébrant son 27e anniversaire, Meghan Agosta en a profité pour inscrire deux buts. Les États-Unis ont réduit le pointage dans les deux dernières minutes de jeu, mais ce ne fut pas suffisant.

Malheureusement, le jeu qui a retenu le plus l’attention est un jeu controversé. Peu avant le deuxième but du Canada, l’arbitre semblait avoir fait entendre son sifflet. Malgré tout, le but a été accordé, ce qui n’a pas manqué de déplaire aux Américaines. Grâce à cette victoire, le Canada complète le tour préliminaire avec une fiche parfaite de trois victoires et se qualifie pour les demi-finales.

Quelle parité?

Ce tour préliminaire nous a encore démontré la différence de calibre entre les deux équipes nord-américaines et les autres nations. Car même s’il n’y a pas eu de massacre en règle, du moins dans le pointage final, la domination a été totale. Lors de leurs deux premières sorties, les matchs sont demeurés relativement serrés à cause des gardiennes adverses et/ou du manque d’opportunités des Canadiennes, tout dépendant de notre interprétation. Mais le contrôle de la rondelle, les chances de marquer et les tirs ont été à l’avantage des Canadiennes.

Cumulativement, l’équipe canadienne a surclassé la Suisse et la Finlande 111 à 28 dans les tirs. Les 28 tirs accordés par le Canada sont inférieurs à leur total de tirs (29) dans la première période de leur premier match. Même chose du côté des Américaines qui se sont payé un festin en venant à bout de la Suisse et de la Finlande par un pointage cumulatif de 12-1.

Même si l’écart entre les différentes nations tend à diminuer, la parité n’est pas encore atteinte comme le démontrent ces quelques statistiques. Il faut donc espérer un autre duel Canada États-Unis en finale des Jeux pour créer un engouement pour le hockey féminin.


Crédit photo © quebec.huffingtonpost.ca

Partager cette publication