Impressionnante performance d’une équipe de l’Université de Sherbrooke à une compétition nationale d’Enactus

Crédit photo © Enactus

Par Marc-Alexis Laroche

Le monde des affaires et de l’entrepreneuriat est souvent décrit comme un milieu compétitif, sans merci et où il faut faire preuve d’une grande débrouillardise. C’est dans ce contexte que l’organisation Enactus tente de souligner l’implication d’étudiantes et d’étudiants qui, grâce à l’entrepreneuriat, entraînent des changements positifs tant économiques, sociaux qu’environnementaux. L’organisation est actuellement au sein de plusieurs campus universitaires à travers le monde, notamment celui de l’Université de Sherbrooke. Enactus s’impose donc comme une organisation visant à offrir aux jeunes et aux entrepreneurs une opportunité de pouvoir aller chercher de l’expertise et des ressources auxquelles ils n’ont peut-être pas accès au départ.

De plus, cette dernière organise annuellement le Concours national d’entrepreneurs étudiants qui est présenté en collaboration avec la Fondation John Dobson. Ce concours a pour but de souligner la réussite d’étudiantes et d’étudiants à temps plein qui parviennent également à gérer une entreprise, à créer des emplois et qui favorisent le développement économique. L’événement regroupe généralement plus de 1500 jeunes, enseignantes et enseignants universitaires et entrepreneurs établis et ce chiffre semble en constante augmentation.

Lors du dernier Concours national d’entrepreneurs étudiants qui se déroulait du 2 au 4 mai à Toronto, l’équipe de l’Université de Sherbrooke a réussi à se classer parmi les vingt meilleures universités au Canada et est parvenue à atteindre la demi-finale alors qu’il s’agissait seulement de sa deuxième participation à cet événement. Quatre membres de l’équipe de l’Université de Sherbrooke, dont Chloé Blouin Saint-Gelais, Jérémi DeBlois-Beaucage, Florence Gauthier et Tim Jubinville, ont réussi à grandement impressionner les juges lors de leur présentation, ce qui leur a d’ailleurs valu le prix Recrue de l’année à l’échelle nationale. De surcroît, le capitaine de l’équipe Tim Jubinville a également mis la main sur une bourse de 1500 $ en remportant le prix Unilever Leaders for a Bright Future. Le prix est remis à cinq étudiants qui sont choisis en fonction de leur vision, de leur leadership et de l’impact qu’ils ont pu avoir au sein de leur communauté par le biais de l’entrepreneuriat. Le principal intéressé a d’ailleurs souligné à quel point il était honoré de pouvoir se mesurer aux plus grandes universités du pays et à quel point la performance de l’équipe de l’Université de Sherbrooke était impressionnante considérant qu’il s’agit seulement d’une deuxième participation pour celle-ci.

L’équipe de l’Université de Sherbrooke fut fondée en janvier 2015 et regroupe actuellement quarante étudiants qui cumulent ensemble plus de 1600 heures de bénévolat réparties sur cinq projets. L’équipe est guidée par Jean-François Lalonde, conseiller pédagogique et professeur à la Faculté d’administration de l’Université de Sherbrooke. Celle-ci vise, par le biais de ses cinq projets, à améliorer la société et la communauté sherbrookoise au niveau économique, social et environnemental tout en encourageant la prochaine génération de leaders.

Pour la légende de la photo (de gauche à droite) :

Première rangée : Jérémi DeBlois-Beaucage, Kelly Tanguay, Samuel Bouchard et Jérémie Caillé.

Deuxième rangée : Élyane Jourdenais-Lemaire, Florence Goulet-Soucy, Alexandrine Lussier, Florence Gauthier, Tim Jubinville, Chloé Blouin-St-Gelais, Carol-Ann Pelchat, Érika Miklosic et Rosanne Bourque.


 

Partager cette publication