Keywest : une note parfaite!

Par Guillaume Marcotte

C’est par une fin de session pour le moins difficile, alors que l’énergie se faisait rare et la motivation encore plus, que j’ai découvert le groupe de musique de pop rock irlandais Keywest. Cette découverte a sauvé ma session, et la grammaire s’est subitement transformée en un fardeau légèrement moins pénible, tout ça, grâce à Keywest!

Ils viennent de Dublin en Irlande et sont encore malheureusement méconnus. La preuve, la première chose qui sort lorsque l’un entre « Keywest » dans la barre de recherche de Google est la localité située en Floride, ainsi que des suggestions d’hôtels où rester et d’activités à faire, et non pas le band Keywest!

The Message et Joyland sont les noms des deux albums produits par le groupe jusqu’à présent. Ceux-ci sont composés d’une quinzaine de chansons aux styles largement différents, ce qui donne l’impression d’en avoir en masse pour son argent : on est heureusement loin des albums des grandes vedettes musicales qui jugent que huit morceaux à 9.99 $ est une bonne affaire!

Un style enchanteur

Avez-vous déjà eu ce sentiment en découvrant une nouvelle chanson que l’arrangement musical, les paroles et le rythme s’accordent parfaitement, voire magiquement? Vous avez cette impression que la chanson dure six ou sept minutes, tant vous appréciez ce moment de pure joie que vous passez dorlotés par la musique.

Eh bien, c’est exactement ce sentiment-là que j’ai expérimenté lors de ma première écoute de l’album The Message de Keywest. Je devais m’arrêter entre deux exercices de phrases subordonnées pour apprécier la musique instrumentalement riche, la voix émouvante du chanteur et les paroles empreintes de plusieurs sens. Mes coups de cœur de l’album The Message sont « Feels So Cruel », « On This Train » et « The Message ».

Si j’ai eu un énorme coup de cœur pour le premier album de Keywest, ce fut moins le cas pour le second album, Joyland. On y retrouve le même style indie/pop/rock/alternatif, mais les chansons sont moins accrocheuses. Il m’est difficile de mettre le doigt sur ce que j’ai moins aimé exactement, mais je n’ai pas eu le même coup de cœur honnête pour Joyland que pour The Message.

Un futur simple

Pour l’instant, le groupe se contente de se produire en Angleterre : il passe par Manchester, Londres et Birmingham ce mois-ci. Peut-être sera-t-il un des nouveaux groupes de 2017 ou peut-être restera-t-il un groupe irlandais méconnu de qui j’aurais l’honneur de parler durant un article du Collectif. Dans tous les cas, The Message est un excellent album qui vaut le détour à tous coups : que ce soit pour un roadtrip, pour une session d’étude intensive ou simplement pour relaxer dans l’autobus après une longue journée de cours, Keywest est un groupe à mettre sur votre radar musical si ce n’est déjà fait!


Crédits Photo © belfast.co

Laisser une réponse

Recommandation