Le King Hall accueille À la santé de Dégustabière

Par Catherine Foisy

Plaisirs, découvertes et bonnes bières

Le premier étage du King Hall était plein à craquer. C’est plus d’une soixantaine de personnes, toutes amatrices de bières, qui se sont rassemblées dans le but de faire vivre l’événement qu’ils attendent tous : la quatrième édition du Dégustabière. La soirée qui débutait à 18 h se terminait vers 21 h. Au menu : de la bière, des échanges chaleureux avec l’équipe de l’organisation, une brochette d’employés fort sympathiques, et un accord signé Jason Kacprzak, chef du réputé Bistro Kapzak, créé spécialement pour l’occasion

Le mardi 21 juin se tenait une soirée de sociofinancement pour la quatrième édition de Dégustabière.

Atmosphère joviale

C’est dans une ambiance quelque peu désorganisée, mais ô combien charmante que le président et cofondateur, le grand Jonathan Rondo-Leclaire, alias Jo Rondo, prend le micro vers 19 h 15. « Nous vous avons conviés ce soir à cette soirée portant le nom de À la santé de Dégustabière, afin que vous puissiez nous aider à garder une santé financière. C’est ce qu’on appelle une soirée de sociofinancement, mais bien sûr, le plaisir sera de la partie! » Le plaisir y était. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’équipe qui travaille à mettre sur pied cet événement s’adressant aux épicuriens sherbrookois est entièrement bénévole.

Le président a terminé son mot de bienvenue en adressant ses remerciements aux adeptes de bières présents tout en les invitant à venir rencontrer l’équipe derrière Dégustabière. L’équipe a passé la soirée à se promener de table en table, guidée d’une passion exprimée à travers échanges et sourires, dans le but de s’assurer du confort et du plaisir de ses invités.

Déjà avec le noyau de personnes dévouées qui compose l’équipe, Dégustabière est un événement digne de mention, un rendez-vous à ne pas manquer l’automne prochain.

Soirée réussie

Lors de cette soirée, pour chaque pinte de Simple Mat coulée, un total de 2,50 $ était remis à l’événement brassicole gourmand des Cantons-de-l’Est, qui se tiendra, encore cette année, au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, les 13, 14 et 15 octobre prochains. Chaque Simple Malt était accompagnée d’un coupon qui donnait accès à un tirage. Le prix du tirage : une paire de billets donnant accès aux trois journées tant attendues.

Jason Kacprzak a préparé une lippée des plus agréables en bouche pour accompagner la bière commandée spécialement pour l’occasion, la Simple Malt Double Mango IPA des Brasseurs Illimités. Cette bouchée généreuse était constituée d’une saucisse de porc garnie d’un chutney de mangues. « Jason, lors de la conception de son mets, n’avait pas la bière à ses côtés. C’est donc avec un le souvenir en tête de celle-ci qu’il a composé. Très impressionnant, considérant le résultat », me confie Jonathan. « Tout le monde trouve l’accord parfaitement équilibré. »

Les participants sont unanimes : ils ont adoré l’expérience. «Pour ce qui est du mets, je crois que le mélange du goût salé, celui de la saucisse de porc, et du goût sucré, celui de la mangue, fait en sorte que l’accord est parfaitement balancé. L’accord avec la bière qui est plutôt houblonnée fait en sorte que le goût de la mangue est souligné », témoigne Philippe Montreuil, participant et fin amateur de saucisses et de bières.

Vers 19 h 30, le CASK qui contenait une bière typiquement anglaise de Simple Malt est percé.

Vers 20 h 30, le gagnant de la paire de billets est dévoilé. Tous les éléments y étaient pour faire de cette soirée de juin une réelle réussite.

Vers 21 h, la soirée prend fin. C’est dans un environnement à la fois festif et décontracté que plusieurs participants quittent les lieux, alors que d’autres y restent pour prolonger leur soirée en compagnie de l’équipe du Dégustabière.

À la vôtre, Dégustabière!

Informations supplémentaires

Les billets n’étant pas encore en vente, il est possible de s’inscrire à l’infolettre afin d’être les premiers à connaître cette date où il sera possible de se les procurer. Faites vite, il n’a fallu que dix jours l’an dernier pour que l’entièreté des billets de l’événement, qui, rappelons-le, est à guichet fermé, s’envole. Cette année, l’organisation vise le deux jours. On a même pu entendre un des membres s’exclamer en riant qu’il ne leur faudrait que deux heures cette année. Faites vite.

Pour toute information supplémentaire, veuillez vous référer à leur page Facebook ainsi qu’à leur page Web, citée ci-haut.


 

Partager cette publication