La friperie s’invite à l’UdeS

Par Frédérique Marcoux

L’an passé, le projet d’une friperie à l’Université de Sherbrooke a vu le jour chez la cohorte au baccalauréat en adaptation scolaire et sociale. Le projet, ayant pour but de financer le bal de fin de baccalauréat pour les élèves de la cohorte BASS 2, est accessible à la communauté universitaire de même qu’au reste de la population sherbrookoise. La friperie a ouvert ses portes le 28 octobre et sera à nouveau ouverte à tous le 8 novembre prochain. Anne-Marie Rousselle, la représentante de la cohorte de BASS 2 a accordé une entrevue au Collectif pour en parler davantage.

Une année de cheminement

Durant la dernière année, le projet a cheminé énormément, passant de l’idéation à la réalisation. Anne-Marie exprime que, dans la réalisation du projet, le processus a débuté avec la récolte de vêtements auprès des étudiants et étudiantes en éducation, des enseignants et de leur famille. Une fois cette étape cruciale complétée, l’équipe dédiée s’est affairée à étiqueter tous les vêtements reçus selon leur grandeur et leur type. La représentante confie que le plus grand défi aura été pour l’équipe de rejoindre les autres facultés en dehors de celle d’éducation. Cependant, grâce à leurs réseaux de connaissances combinés ainsi qu’à la participation de plusieurs, les élèves de BASS 2 ont réussi à récolter beaucoup de beaux vêtements de qualité.

La participation étudiante

La friperie accepte tous les dons reçus, de tous. Anne-Marie confirme avoir reçu des vêtements pour tous ; autant des vêtements pour enfants que des vêtements de femmes, ou d’hommes. Plusieurs marques peuvent être retrouvées parmi les dons de vêtements, tels que des morceaux Hugo Boss, Ralph Lauren, Nike, et encore plus. À la grande surprise des organisateurs de la friperie, plusieurs manteaux d’hiver et des souliers neufs ont été offerts. Anne-Marie rappelle à tous que tous les dons sont les bienvenus, et ce, à n’importe quel moment de l’année. Les dons leur permettent d’offrir une plus grande diversité en raison du roulement d’inventaire.

L’achat de vêtements à la friperie

Les vêtements donnés à la friperie peuvent être achetés par tous, dans une fourchette de prix entre 2 $ et 20 $. La friperie accepte l’argent comptant comme mode de paiement, mais aussi les virements Interac. Il est important de noter qu’aucun sac ne sera distribué aux acheteurs : pensez apporter les vôtres ! Il sera possible de vous procurer des vêtements de seconde main lors de la deuxième vente le 8 novembre prochain. Les étudiants et étudiantes du BASS 2 souhaitent renouveler les occasions de ventes, et ce, à chaque mois.

Le marché seconde main et la consommation responsable

En encourageant la réutilisation de vêtements, la friperie universitaire participe à encourager la consommation responsable vestimentaire.

Plutôt que d’utiliser une seule fois ses vêtements, ses accessoires, nous permettons à d’autres d’en faire bon usage. De plus, nous utilisons un système de tissus pour identifier les prix des produits. Chaque couleur correspond à un prix. Nous récupérons ces tissus lors de l’achat des vêtements pour les réutiliser avec d’autres marchandises. C’est un système qui ne nécessite ni gaspillage de papier ni étiquetage plastique.

- Anne-Marie Rousselle

Anne-Marie souhaite que la friperie gagne en notoriété par le bouche-à-oreille des étudiants et étudiantes, dans le but d’ouvrir ce projet à tous.


Crédit Photo @ Friperie UdeS

Partager cette publication

Laisser une réponse