La Grande virée artistique de Sherbrooke : pour s’imprégner de l’art d’ici

Par Martine Dallaire

C’est pendant la première canicule de l’été 2018 qu’a débuté la Grande virée artistique de Sherbrooke. Celle-ci se déroule exclusivement sur le territoire de la cité sherbrookoise du 29 juin au 8 juillet. Une activité qui permet de faire un pied de nez au climat caniculaire.

De retour pour la 17e année consécutive, la Grande virée artistique de Sherbrooke a pour but de faire connaître les créateurs d’ici au public, et ce, dans un contexte totalement différent que celui que l’on trouve dans un musée, un vernissage ou une galerie d’art. Il s’agit d’une chance inouïe pour le public, de s’inviter à l’endroit même où les œuvres d’art d’ici prennent naissance. L’événement a cours dans l’atelier des créateurs, aux quatre coins de la ville. L’activité se déroule du 29 juin au 8 juillet.

Une thématique imposée

En tout, 25 artistes convient les gens à une rencontre informelle dans leur atelier. En cette édition 2018, la thématique explorée est celle du conte arabe, Les Mille et une nuits. La thématique est née de l’idée de lancer un défi aux créateurs participants. On les encourage à dévoiler leur propre interprétation du célèbre conte énigmatique Les Mille et une nuits, et ce, à partir de créations choisies. Les artisans devaient, cette année, relever un défi supplémentaire : concevoir un mobile. Ces derniers, fabriqués à partir de différents médiums, sont regroupés dans une exposition qui se déploie au Centre culturel Pierre-Gobeil, dans l’arrondissement Rock Forest – Saint-Élie – Deauville.  Le lieu constitue d’ailleurs le point de départ de la virée pour plusieurs amateurs d’art, puisqu’on y trouve une description du circuit artistique. Il est également possible de télécharger le dépliant promotionnel de l’événement. Ce dernier contient le parcours suggéré, ainsi que la liste et les coordonnées des exposants et le type d’activité artistique. Pour en faire le téléchargement, il suffit de se rendre sur le site web de la Grande virée.

De multiples formes d’art en vedette

En plus de permettre aux visiteurs d’échanger avec les créateurs, l’activité se veut l’opportunité de découvrir toute la richesse du filon artistique du territoire sherbrookois.  On y trouve des œuvres pour tous les goûts et de toutes techniques : des sculptures faites à partir de différents métaux, de la peinture sur verre, des bijoux et des vêtements fabriqués à partir de matériaux recyclés, ainsi que des tableaux peints à l’aquarelle, à la peinture à l’huile ou à l’acrylique.

Une expérience enrichissante

Outre la chance unique de rendre visite aux artistes dans leur atelier, La Grande virée artistique de Sherbrooke cherche à créer une certaine atmosphère, en plus de solliciter les sens et de sensibiliser le public à l’importance de perpétuer les beaux-arts dans cette société où la technologie s’avère omniprésente. Il s’agit aussi d’une belle façon de s’initier aux différentes formes d’arts et d’en apprendre davantage sur ce qui anime les artisans d’ici.

Les expositions ont lieu un peu partout à travers la ville et les portes des ateliers sont ouvertes de 10 h à 17 h. La présidence d’honneur de cette année est assurée par la députée de Richmond, madame Karine Vallières.


Crédit Photo @ Carole Rossano, titre Artfluide

Partager cette publication