La neige est arrivée à temps pour... LE CARNAVAL FEUS 2016

Le carnaval nous ouvre ses portes jeudi soir dans une ambiance rappelant le froid hivernal de la ville estrienne. C’est avec beaucoup d’ambition que le comité organisateur attendait une salle pleine : pleine d’étudiants, de musique et de fous rires.

Si le stress des organisateurs se faisait sentir à mon arrivée, quelque peu avant 20 h, c’est sans doute suite au budget assez élevé et risqué de la soirée. Malgré la situation avec le rectorat suite aux derniers bouleversements de 4 @ 7, le comité voulait organiser quelque chose de différent pour les étudiants et c’est ce qu’il a fait.

« Les associations ainsi que le comité organisateur ont fait un travail de préparation exceptionnel qui a donné un résultat probant. Salle comble, performances exaltées et ambiance électrisante! L'événement de jeudi donne un souffle nouveau au carnaval, dont la formule battait de l'aile », nous raconte Antoine Dulude, fier organisateur du Carnaval FEUS 2016.

Les étudiants étaient déjà d’un air festif lors de leur sortie des navettes spécialement affectées au trajet UdeS-Granada. Celles-ci avaient pour but de maintenir la sécurité des étudiants se déplaçant au carnaval tout en permettant un prolongement des 4 @ 7. Le comité avait en tête de changer la formule existante en tentant de déplacer l’alcool hors du campus étudiant dans un environnement contrôlé. Le tout à bien réussi, ce qui nous sortait du décor habituel et quotidien que réprésente l’Université.

Qu’est-ce qu'un événement sans un bon vieu photoboot signé Photo Voltaic? De plus, le Battle of the Bands traditionnel amorçait la soirée. Les groupes de chaque faculté nous ont surpris par leur talent et d’autres un peu moins, disons-le comme ça. Ils ont tous réussi à capter notre attention par leurs costumes et leur interprétation de chansons connues telles que Hello de Adele, Dégénération de Mes Aïeux et même Zombies de The Cranberries avec des solos de clarinette! La créativité était au rendez-vous et les spectateurs criaient à tue-tête les paroles de ces chansons populaires. C’est avec la présence du groupe Beat Market que s’est clos la soirée d’ouverture du carnaval dont l’envergure s’est répercutée sur le nombre d’inscriptions aux autres activités de la semaine.

Plusieurs autres activités sont offertes pour continuer les festivités et surtout pour couronner l’équipe gagnante de l’édition 2016 qui se terminera le mercredi 26 janvier.


Partager cette publication