CRITIQUE DU LIVRE L’antisémitisme expliqué aux jeunes de MICHEL WIEVIORKA

Societe -- antisemitismeEh oui, un « spécial » sur la religion doit aussi porter son regard sur la face « sombre » de la croyance. En effet, dès qu’on s’associe à une vision du monde ou à une certaine forme de transcendance, on se fait des ennemis. Or, la négativité, les préjugés et la connerie auront toujours une tribune plus importante que l’intelligence, la réflexion et le doute. Les Juifs ont vécu – ai-je besoin de réellement dire lesquels? – des massacres horribles au cours de l’histoire. Pourtant, la haine envers ce peuple ne semble pas vouloir mourir. Rien de mieux que la pédagogie pour affronter ce mal. Dans le livre « L’antisémitisme expliqué aux jeunes », Michel Wieviorka, sociologue, propose un dialogue pour démystifier les mythes et croyances qui suivent les Juifs à travers les époques.

 

Par Félix Morin

Pourquoi maintenant?

Parce qu’il est difficile d’ignorer ce qui se passe dans le monde présentement. Nous savons qu’il existe des « négationnistes » qui disent que l’extermination des Juifs durant la Deuxième Guerre mondiale relève de la fiction, voire du « complot juif international ». Nous constatons que des personnes comme Alain Soral ou Dieudonné disent des choses si pénibles à entendre qu’il est difficile de croire qu’un aperçu des mythes n’était pas nécessaire.

Quels mythes?

Et ils sont nombreux les préjugés, les idées et les mythes à déboulonner! Wieviorka s’y attaque avec une patience et une posture enseignante permettant une compréhension rapide des problèmes de perception que nous pouvons avoir, par exemple les Juifs et l’argent, les Protocoles des Sages de Sion, les différentes visions du « Juif » au sein même de cette communauté, etc. Il serait trop long de les énumérer ici, mais la lecture de ce livre permet réellement d’avoir des réponses pour un ami ou une amie qui aurait la fâcheuse habitude de dire plus que ce qu’il ou qu’elle sait.

En quoi est-ce utile présentement?

Je dirais qu’il est toujours utile d’avoir ce type de livre dans notre bibliothèque. Les arguments qui s’y trouvent permettent de dépister certaines faussetés. Cela nous évite de simplement dire « raciste » pour masquer notre manque total d’arguments. Je dirais que, comme il est peu dispendieux et très rapide à lire, il s’agit d’un excellent achat. J’ai aimé le ton de l’auteur et la manière dont il nous amène à comprendre pourquoi certains arguments se tiennent partiellement ou ne se tiennent tout simplement pas. Un bon petit guide d’autodéfense contre les antisémites.

Archives

Partager cette publication