La propreté aux dépens de l’environnement?

Par Frédérique Thibault-Lessard

Les produits nettoyants sont-ils nécessairement coûteux, encombrants et polluants? Pas nécessairement. En effet, il existe de nombreuses alternatives maison efficaces et pratiques permettant d’attaquer la saleté tout en avantageant l’environnement… et le portefeuille.

Il peut être difficile de concevoir que les détergents commerciaux puissent être néfastes pour le milieu naturel. Après tout, nous les utilisons dans la vie de tous les jours pour laver nos comptoirs, salles de bain, planchers, vêtements et même nos instruments de cuisine. Or, il se trouve que ces produits nettoyants pourraient avoir des conséquences écologiques bien plus grandes qu’on le pense.

L’environnement en prend un coup

En effet, les détergents commerciaux traditionnels possèdent nombres de substances ayant des impacts directs sur le milieu. Le problème vient entre autres du fait que ces substances sont lessivées avec les eaux usées et ne sont pas toujours éliminées par le processus de traitement avant d’être rejetées dans le réseau hydrique.

Résultat : plusieurs substances peuvent se retrouver dans le milieu aquatique et affecter l’équilibre des écosystèmes. Certains éléments nutritifs, tels que les composés phosphatés et azotés, entraînent la prolifération des végétaux et micro-organismes aquatiques qui peuvent alors prendre toute la place et diminuer l’accès au soleil et à l’oxygène pour les autres espèces.

Et ce n’est que la pointe de l’iceberg. Les composantes présentes dans les produits nettoyants industriels peuvent également causer de nombreux problèmes, tels que la contamination de la nappe phréatique, la destruction des plantes riveraines et même la perturbation du système immunitaire et hormonal des organismes aquatiques.

Une solution tout-en-un

Heureusement, il existe une manière simple, efficace et très peu dispendieuse de remédier à ce problème. En effet, la fabrication de produits ménagers maison est un excellent moyen de protéger l’environnement tout en économisant. Le fait est que les recettes DIY (Do It Yourself) ne contiennent généralement que peu d’ingrédients qui sont à la fois faciles à obtenir et peu coûteux.

Cette solution est très accessible, même pour les étudiants occupés! Lizanne Adam, étudiante au Baccalauréat en Études de l’environnement, fabrique elle-même son propre détergent multi-usage. Sa recette consiste tout simplement à mélanger un peu de vinaigre et d’eau. Elle ajoute qu’il est possible de faire infuser l’eau avec une peau de citron durant quelques jours afin d’ajuster l’odeur du produit. Avec ce mélange, elle nettoie les comptoirs, l’évier, les miroirs, les fenêtres et bien plus.

« Ce n’est pas très compliqué à faire [et] c’est très pratique, car, la plupart du temps, nous avons du vinaigre sous la main. C’est un nettoyant écologique, mais aussi économique! », explique-t-elle.

Et il très facile de trouver des idées de recettes pour toutes les applications. En effet, Internet regorge de ressources en la matière. Qui plus est, les ingrédients les plus utilisés se retrouvent généralement déjà dans la cuisine de monsieur et madame Tout-le-Monde : vinaigre, citron, eau et bicarbonate de soude, et le tour est joué! Ces ingrédients passe-partout possèdent entre autres des propriétés dégraissantes, désinfectantes et désodorisantes puissantes.

De plus, la fabrication de ces produits entraîne du même coup une diminution des emballages et contenants en plastique. Ainsi, cette alternative écologique et économique permet de faire d’une pierre deux coups!

Partager cette publication

Laisser une réponse