La recrue Marie-Laurence Godin participera aux championnats canadiens universitaires

Par Alizé Cassivi

Du 21 au 24 février prochain, Simonne Couture, Jonathan Naisby, Simon Gaudreau et Marie-Laurence Godin représenteront le Vert et Or lors des championnats canadiens universitaires de natation. Cette compétition, qui rassemble 34 universités, se déroulera à Vancouver au centre aquatique de l’Université de la Colombie-Britannique.

Deux vétérans et deux recrues

Ce championnat marquera la fin de la carrière de Simonne Couture et de Jonathan Naisby, au sein du Vert et Or. Couture sera en action lors des épreuves de papillon et du 200 m libre. De son côté, Naisby, un des meilleurs nageurs de brasse au Canada, luttera pour la première position au 50 m brasse. Actuellement, le Sherbrookois se classe 2e au 200 m brasse et 3e au 100 m brasse.

De leur côté, Simon Gaudreau et Marie-Laurence Godin participeront, pour la première fois, à ce championnat. Gaudreau nagera le 50 m libre, le 100 m libre et le 50 m papillon. Pour sa part, Godin visera le podium pour l’épreuve du 50 m brasse. En outre, la Trifluvienne se classe 5e au 100 m brasse et 8e au 200 m brasse. Le Collectif s’est entretenu avec cette athlète afin d’en apprendre davantage sur sa passion.

Entrevue avec Marie-Laurence Godin

Le Collectif : À quel âge as-tu commencé à nager? Pourquoi as-tu choisi ce sport?

Marie-Laurence Godin : « J’ai commencé à nager à l’âge huit ans. J’ai choisi ce sport, car j’ai toujours aimé l’eau. La natation m’apporte un grand bienfait et de saines habitudes de vie. Aussi, ce sport me motive à me dépasser. Avec le temps, la natation est devenue une véritable passion. »

C: Ta spécialité est la brasse. Y a-t-il des exercices ou des entraînements particuliers que tu dois faire pour ce style de nage?

G : « Je fais beaucoup de jambes, par exemple des "squats" en musculation. Puis, dans l’eau, je fais beaucoup de distance à la brasse pour pratiquer au maximum mon cardio. »

C : Combien de fois par semaine t’entraînes-tu?

G : « Je nage huit fois par semaine, en plus de trois entraînements de musculation. Au total, je consacre 25 heures à l’entraînement par semaine. »

C : Comment combines-tu les études et la natation?

G : « Présentement, j’ai trois cours. Je choisis mes heures de cours en fonction de mes entraînements. »

C : Comment te prépares-tu avant une compétition?

G : « Avant une compétition, je me couche tôt. Puis, si j’ai le temps, j’essaie de faire des siestes durant le jour. En bref, la clé est surtout de se reposer et de bien s’alimenter. De plus, une semaine avant la compétition, nous diminuons le "tempo" et les fréquences d’entraînements. »

C : Combien de temps dure une saison de natation pour toi?

G : « Après le championnat canadien, je vais continuer à m’entraîner jusqu’au mois d’août. Une saison de natation dure environ de 10 à 11 mois. On peut presque dire que je nage à longueur d’année. »

C : Quels sont tes objectifs pour les championnats canadiens ainsi que ceux à court et long terme?

G : « Lors des championnats canadiens, je désire faire des finales dans toutes mes épreuves. Également, j’aimerais beaucoup obtenir une médaille dans une de ces disciplines. Mon objectif à court terme est de "battre" mes temps. Puis, mes objectifs à long terme sont de me qualifier pour l’équipe canadienne et de me tailler une place dans l’équipe olympique en 2020. »


Crédit Photo @ Sarah Godolphin

Partager cette publication

Laisser une réponse