L'ABUS, une belle façon d'abuser de l'improvisation

AbusMême si la majorité des ligues d’improvisation de la ville ont pris une pause pour les vacances d’été, le public sherbrookois pourra avoir sa dose d’humour et d’improvisation grâce à l’ABUS, une ligue estivale qui sait comment divertir ses spectateurs.

Charlotte R. Castilloux

Les amateurs d’improvisation ainsi que tous les Sherbrookois à la recherche de plaisir sont conviés sur la terrasse du Loubards tous les lundis soirs à 20 h, du 30 juin jusqu’au 18 aout 2014, afin d'assister aux soirées d’improvisation organisées par l’ABUS. Cette ligue estivale d’improvisation, qui a pour unique mission le plaisir des participants et spectateurs, offre des spectacles aussi hilarants qu’impressionnants au modeste cout de 2 $ par personne.

À l’origine, l’ABUS se produisait au restaurant le Cartier, mais, depuis quelques années, la ligue utilise la terrasse du Loubards, lieu qui se veut plus festif pour l’été, pour ses représentations. La ligue a été créée par Valérie Toupin Delafontaine et Félix Boudreault dans le but de permettre une continuité au mouvement d’improvisation de Sherbrooke pendant la période estivale. Moins compétitifs que les ligues d’automne et d’hiver, les spectacles de l’ABUS se veulent très légers, mais extrêmement divertissants pour les participants comme pour le public.

La ligue doit son nom au mélange de celui des deux principales ligues d’improvisation de Sherbrooke, soit l’Abordage, la ligue civile et Kocus, la ligue universitaire, nouvellement connue sous le nom de LUIS. Même si l’ABUS est totalement distinct de ces ligues, les organisateurs se doutaient que les principaux joueurs proviendraient de ces ligues, c’est pourquoi ils ont jugé bon d’en faire un petit clin d’œil.

Pour son cinquième été consécutif, l’ABUS offre des spectacles hebdomadaires où les équipes changent toutes les semaines, ce qui permet une grande variété et encore plus de divertissement. Cette année, les organisateurs tentent une nouvelle formule : huit capitaines seront recrutés et auront la tâche de recruter à leur tour des joueurs afin de former des équipes de quatre personnes. Ces improvisateurs pourront provenir soit de la banque de joueurs de l’ABUS ou bien du carnet d’adresses du capitaine. Cette manière de recrutement permettra donc aux capitaines d’aller chercher leurs amis des quatre coins du Québec.

Les spectateurs auront alors la chance de voir à l’œuvre des improvisateurs de différentes ligues et ainsi découvrir les talents de partout au Québec. Aussi, cela permettra de faire connaitre de nouveaux joueurs méconnus du public. Bien entendu, les habitués de l’improvisation reconnaitront probablement plusieurs visages provenant des différentes ligues de Sherbrooke : la LUIS, la LICS et l’Abordage.

Les lundis soirs, l’humour sera au rendez-vous au Loubards avec des spectacles hauts en couleur organisés par l’ABUS. Ces soirées sont de très bons moyens de se divertir avec un verre à la main et d’abuser des bonnes choses comme l’improvisation.

Partager cette publication