L'ACET : accélérer l'innovation!

Par Marie Vachon-Fillion

L’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET) vient de créer un fonds impressionnant de 7,6 millions de dollars afin de donner un coup de pouce aux jeunes entreprises québécoises. Le Collectif s'est penché sur la mission de cette organisation et le rôle important qu'elle joue dans le succès d'audacieux projets québécois.

Encourager la relève québécoise

L'ACET aide le développement d'entreprises innovantes québécoises et soutient celles-ci dans leurs plus grands projets. Elle finance et accompagne les entrepreneurs prometteurs, pour ensuite les propulser sur le marché. L'ACET offre ses conseils aux jeunes entreprises d'ici qui sont au stade d'amorçage ou bien de démarrage. Comment l'ACET choisit-elle ses candidats? Ces derniers doivent proposer un projet avec un fort potentiel de développement et étant en mesure d'apporter économiquement un réel avantage, comme la création d'emplois.

Ayant un pied à terre à l'Université de Sherbrooke, l'ACET a accès à une quantité impressionnante d'experts issus d'une multitude de milieux. L'environnement de l'université est propice pour  « créer un écosystème qui stimule l'entrepreneuriat et l'innovation par des mesures concrètes et une mobilisation sans précédent de la communauté universitaire. »

Un nouveau fonds pour les nouveaux entrepreneurs

L'organisation a présenté dernièrement la création d'un fonds nommé ACET Capital 2 S.E.C. : un fonds impressionnant atteignant la somme de 7,6 millions de dollars. Deux millions de dollars proviennent du gouvernement du Québec, 1,4 million de la Banque Nationale et 4,2 millions de plusieurs investisseurs privés. Ce fonds est un grand pas vers l'avant pour l'ACET, qui sera en mesure de financer davantage de projets : « Avec ce nouveau fonds, nous pourrons investir en équité dans 20 à 25 entreprises technologiques de l'ACET d'ici les quatre prochaines années », déclare Ghyslain Goulet, président-directeur de l'ACET. 

Le fonds ACET Capital 2 S.E.C, permettra à l'Accélérateur de création d'entreprises technologiques d'aider davantage d'entreprises qui sont au stade de démarrage. Ce financement est une belle nouvelle pour le Québec et la grande quantité de jeunes entrepreneuses et entrepreneurs novateurs dont il est pourvu.

Une influence indéniable

L'ACET joue également un rôle important dans le développement d'entreprises déjà établies. D'ailleurs, un partenariat a pu être confirmé entre la géante Johnson & Johnson et la compagnie Immune Biosolutions, une entreprise spécialisée dans le développement d'anticorps à partir d'œufs de poulet. Frédéric Leduc, cofondateur de cette compagnie et diplômé de l'UdeS, explique : « Cela n’aurait jamais pu être possible sans le soutien de l’ACET dès nos débuts. En nous prenant sous son aile et en nous offrant de judicieux conseils et du financement, l’ACET nous a permis de transformer notre projet étudiant en une véritable entreprise commerciale qui se démarque à l’échelle internationale. »

Encourager la relève, financer des projets révolutionnaires et accompagner les entrepreneurs vers le succès est l'une des nombreuses missions de l'ACET. De plus, elle pourrait encourager les jeunes étudiants à se lancer en affaires, pourquoi pas? « Les projets de l'ACET sont bénéfiques pour la région puisqu'ils développent la fibre entrepreneuriale au sein de l'Université de Sherbrooke », rajoute Luc Fortin, député de Sherbrooke.

En favorisant la croissance de jeunes entreprises québécoises et en leur donnant accès à un réseau de professionnels chevronnés, l'ACET est réellement un propulseur de talents inégalé!


Crédit Photo @ Michel Caron

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.