L’aguiche du réveillon 2014 et le macho du Nouvel An 2015

Par Philippe Boudreau

« Jouez hautbois, résonnez musettes », l’heure du temps des Fêtes a enfin sonné! Pour plusieurs d’entre nous, c’est l’occasion parfaite de se réjouir. Nous retrouverons nos familles, nos amis de patelin, la bonne bouffe de mère-grand, etc. Pour d’autres malchanceux, horreur et malheur, vous passerez les fêtes 2014 dans votre belle-famille... Mais il y a encore pire que ça. Entre vous et moi, on va se dire les vraies affaires. À ce temps-ci de l’année, il est possible que tu aies rencontré un beau mec ou une perle rare à l’université dans un 4 à 7, 5 à 8, café, resto, bar, trottoir, bref je ne veux pas savoir. Ça se peut aussi que cet être soit encore dans ta vie au moment où tu lis ces lignes et que tu hésites à mettre un mot sur ta relation. C’est une date? Fréquentation? On s’en fou! LA question est : peux-tu l’inviter dans ton party de famille? Voici deux scénarios. Tu y penseras deux fois…

Scénario 1 : On se souviendra tous de ce qu’on portait et comment on était attriqué lors de la première rencontre avec notre fréquentation. On avait alors mis toutes les chances de notre côté. Make-up de feu, robe sexy, coiffure parfaite pour mesdames et… pas grand-chose de flamboyant pour messieurs. La soirée où ta date t’aura invité chez eux ou chez elle, ce sera un peu la même chose. En effet, tu auras la mission délicate de séduire ta (peut-être) future belle-famille. Il faut donc tout préparer pour mettre le feu aux planches lors de notre arrivée. Le hic, c’est que les filles poussent parfois un peu trop la chose...

Mesdames, ne soyez pas trop sexy. Oui, votre apparence compte, car c’est la première chose que l’on verra. Par contre, il est toujours préférable de marquer l’esprit des gens par votre personnalité que par votre sublime craque de seins ou vos jambes interminables. Nous savons que ce n’est pas facile pour vous ces temps-ci de l’année, car il faut davantage charmer avec sa personnalité. Désolé, c’est la température hivernale de notre magnifique pays qui vous l’oblige. Des plans pour que, finalement, vous repartiez avec le frère, le cousin ou même le meilleur ami de votre date. Jamais il n’aura fait autant froid pour les fêtes... Malaise.

Scénario 2 : Messieurs, dans l’expression « temps des fêtes » se trouve le mot « fête ». Ce qui veut dire vin, champagne, bière, spiritueux, cocktails, et autres … Même si la reine de la maison (la future belle-mère) vous autorise à vous servir vous-même, ne le faites pas. C’est un piège! Si tu commences à perdre un peu la carte au fil de la soirée, il y a de fortes chances que l’homme de la place (le futur beau-père) veuille abuser un peu de ton état : tu jaseras avec lui de tout et de rien. Malheureusement, le « rien » a souvent tendance à se transformer en « n’importe quoi ». Voici donc tes 10 commandements :

  1. Cravate autour de ton cou tu garderas;
  2. S’il y a un appareil photo qui n’est pas entre tes mains, fais ton possible pour avoir l’air humain;
  3. S’il est entre tes mains, tu l’éteins;
  4. Tu ne demanderas point à ta future belle-mère d’aller te chercher une autre bière;
  5. Tu ne diras pas au père que son jean lui moule un peu trop son système trois-pièces;
  6. Collée ou pas, la zoune tu ne te pogneras pas;
  7. Tu garderas le secret que t’es un gars de région. Ça t’évitera des concours de calage avec les oncles aussi pompettes que toi;
  8. Clin d’œil à la mère tu t’abstiendras de faire;
  9. Shape ou pas, boutonnée ta chemise sera;
  10. Vaisselle en cristal de mère-grand tu ne laveras pas.

JOYEUX NOËL ET BON DÉBUT D’ANNÉE 2015!

Partager cette publication