Lancement de Lithium Bridge : un pont jusqu’au public

Par Jasmine Godbout

Le groupe sherbrookois, Lithium Bridge, a fait danser la foule du Boquébière lors de la sortie de son premier EP, RID. Le 17 février dernier, les quatre musiciens, avec leur style indie rock alternatif, ont montré leurs multiples talents dans une ambiance survoltée.

Accueil lumineux

En entrant au bar sombre situé dans un sous-sol de la rue Wellington, l’œil du public se tourne vers la scène particulièrement bien éclairée : « Wow! », s’exclame une spectatrice éblouie par la décoration. La lumière colorée et mouvementée est projetée sur un paravent gravé, sur les instruments du groupe et sur les murs autour. L’espace libre devant les tables se remplit dès la première partie du spectacle.

C’est Thierry Larose, un auteur-compositeur-interprète âgé de dix-neuf ans, qui partage et réchauffe la salle par ses poésies accompagnées du son de sa guitare. Les paroles de ses chansons francophones, au style rock alternatif émergent, flottent sur les lèvres du public de sa région. Il offre les titres de son premier EP en cours de production, comme Frisbee et marmelade et Île à 25 sous ainsi que Sang d’encre, une chanson « que tout le monde connaît; celle-là est de moi aussi », lance-t-il sur un ton pince-sans-rire.

Entrée en force

Pendant une courte pause, Lithium Bridge se fait attendre par ses proches et le public d’étudiants venus encourager ou découvrir le groupe. Tous avec leur tattoo original leur servant de passe d’entrée, les membres de la foule, compacte à l’avant, accueillent Charles Ratté (chant et guitare), Vincent Dion (guitariste et cofondateur du groupe), Mathias Clerc (basse) et Marc-Antoine Paul (batterie). Leurs chics chemises et la scène bien décorée ne sont qu’un point de départ vers leur univers authentique.

Ils enchaînent deux chansons présentes sur ce nouvel EP avant de remercier le public et de continuer avec d’autres morceaux, eux aussi en anglais, qui n’y figurent pas. Lithium Bridge ose un cover d’Alt-J puis encourage les personnes présentes à aller voter pour eux au concours CBC searchlight. Ce prix s’ajouterait à ceux remportés en tant que gagnants du I'LL Musik 2017 et de l’Omnium du Rock 2016.

Un avenir prometteur

Déjà monté sur les scènes de La Petite Boite Noire et de la Fête du Lac des Nations, le groupe compte en frôler bien d’autres avec cet EP travaillé. Disponibles et numérotés à la main, des exemplaires étaient vendus à cette soirée; sa musique continuera de propager la bonne humeur partout où elle se fera entendre.

La présence, les détails de l’aspect visuel et le son personnel qui relient Lithium Bridge à son public montre son enthousiasme et son implication en musique. Le lancement de ce premier EP et, récemment, de leur premier vidéoclip officiel, Parking Lot, leur promet une année chargée remplie de nouveaux défis.

Soyez à l’affût de leurs nouvelles sorties de chansons et de leurs événements en les suivant sur leur page Facebook. Découvrez ces Sherbrookois talentueux et n’hésitez pas à vous procurer RID!


Crédit Photo @ Jasmine Godbout

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.