Lancement de la programmation du Sherblues & Folk au Boquébière

Par Alexandre Dumas Gingras

C’était le mercredi 24 mai au soir qu’au Boquébière de Sherbrooke était dévoilée la programmation de la huitième édition du festival Sherblues & Folk. Pour l’occasion, plusieurs personnalités politiques et culturelles se sont donné rendez-vous. Cette année encore, la Wellington dansera au rythme du Blues et du Folk entre le 5 et le 8 juillet, donc en plein cœur de la saison estivale.

Une conférence haute en couleur

Il semble que, de plus en plus, le Boquébière s’établisse comme un lieu de choix pour faire vivre l’art et la culture sherbrookoise, alors que la très attendue programmation de la huitième édition du Sherblues & Folk était dévoilée sous forme de conférence de presse avec invités. Bien évidemment, le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, était sur place, sans oublier d’autres membres importants de la classe politique estrienne tels que l’honorable Marie-Claude Bibeau et le député fédéral du NPD, M. Pierre-Luc Dusseault. Les différents médias étaient également sur place, et pour les curieux qui passaient par là, un cracheur de feu s’occupait du divertissement en attendant le dévoilement de la programmation. Après de brèves allocutions des différents invités et organisateurs, les artistes présents au huitième Sherblues & Folk étaient annoncés.

Une programmation diversifiée

Une fois de plus, cet événement s’annonce des plus rassembleurs. Ce festival, qui se tiendra en plein cœur du centre-ville, se veut festif ainsi qu’une tribune importante pour les musiciens locaux. La gratuité de l’événement permet au Sherblues & Folk de se démarquer et de devenir un incontournable de l’été sherbrookois. Les plus jeunes retiendront sans doute la présence de l’ex-hockeyeur Jonathan Roy qui poursuit son ascension musicale, mais également la présence de l’excellent duo rock’n’roll montréalais Les Deuxluxes. Les habitués seront également contents d’apprendre que le Paul Deslauriers Band et que le vétéran Guy Bélanger seront présents lors du festival. Enfin, la porte-parole de l’événement cette année n’est nulle autre que la toujours populaire Nanette Workman.

Quelques nouveautés

Pour la huitième édition, il y aura plusieurs lieux de diffusion tels que le Café Bla-Bla, le Loubards, la très agréable Petite Boite Noire, le Liverpool (qui célèbre ses 25 ans cette année) et bien évidemment le Boquébière, fidèle au poste. Les organisateurs proposent également quelques nouveautés pour cette édition. Notamment, il est important de souligner qu’une scène dédiée entièrement aux « blues women » sera aménagée sur la Wellington Nord : il s’agit ici d’une première. Bien sûr, cette année encore, la Wellington Sud accueillera quant à elle les principales têtes d’affiche.

De plus, ce festival semble prendre de l’envergure avec le temps, alors qu’il a été annoncé lors de la conférence que près de 20 % de la foule présente l’année passée venait d’ailleurs que Sherbrooke. C’est donc avec enthousiasme que les organisateurs présents invitent les curieux à venir célébrer le Blues et l’été au centre-ville du 5 au 8 juillet.


Crédit Photo © Facebook officiel de Bernard Sévigny

Partager cette publication