Par Sofie Lafrance

C’est aussi excité que moi devant une émission de Gilmore Girls que mon grand ami d’enfance et collègue de travail au Collectif, Guillaume Marcotte, étudiant en communication, me faisait découvrir l’application révolutionnaire Transit la semaine dernière. (Oui, il tenait à son shout out). Cette application, révolutionnaire comme je viens de le mentionner, permet aux utilisateurs des transports en commun de Sherbrooke et de quelques 130 villes à travers le monde de se déplacer facilement et efficacement!

Premièrement, « wow », si vous ne la possédez pas sur votre engin mobile, je vous recommande un téléchargement illico presto. Cette application vous permet de connaître en temps réel les options de déplacements en autobus de ville à proximité de votre emplacement. Vous voulez vous rendre à l’Université le plus rapidement possible sans devoir choisir la destination « 410 E. SORTIE 6 BOUL. UNIVERSITÉ # 2052 » et vous murmurer intérieurement… t’es sérieuse, STS?! Petits dépliants papier et site web non friendly user sont maintenant choses du passé, vous pouvez les détourner tout à fait effrontément! En un clic, grâce à Transit, vous connaîtrez toutes les options qui s’offrent à vous et dans combien de minutes le prochain départ est prévu. Fantastique, non?

Deuxièmement, depuis le 16 février dernier à Sherbrooke, l’application s’est dotée d’une nouvelle fonctionnalité des plus renversante! Je ne suis certainement pas la seule à être consciente que l’autobus peut, à l’occasion, avoir quelques minutes de retard. Mais Sherbrooke n’est-elle pas la seule ville où il est fréquent que l’autobus passe bien avant l’heure prévue? « Excusez-moi, je suis en retard, j’ai manqué mon autobus parce qu’elle est passée en avance… » Oui, parce qu’à Sherbrooke aussi, le mot autobus est féminin… à l’occasion.

Cette nouvelle fonctionnalité, nommée GO, est un mode de crowdsourcing passif, qui permet de connaître en temps réel l’emplacement des autobus. Comment? Grâce à toutes les autres personnes qui se servent de l’application simultanément. Ainsi, si vous êtes à bord d’un autobus et que vous ouvrez l’option GO, vous signalez à quel endroit vous vous trouvez. Cela permet aux autres utilisateurs qui sont en train d’attendre ce même bus de savoir dans combien de temps ils pourront y monter. Voire mieux, ils pourront savoir s’ils ont encore une chance de se dépêcher et de l’attraper à temps! Par le fait même, vous saurez combien de « nouveaux amis » vous remercient dès que vous vous servez de l’application, que ce soit à un arrêt ou à bord d’un bus.

Pour assurer l’efficacité et la pertinence de cette fonctionnalité, il est essentiel de passer le mot et faire en sorte que le plus grand nombre d’usagers de transport en commun l’utilisent. En d’autres termes, plus les personnes emploient GO, plus les données générées seront nombreuses et plus le temps réel à travers la ville de Sherbrooke sera précis. Cette fonctionnalité a été lancée il y a deux mois à Montréal et à Victoria. Devant le succès monstre de GO, les administrateurs de Transit ont décidé de l’ajouter à travers le Québec.

Je vous dis donc : « À vos mobiles, GO! »

Pour plus d’informations : transitapp.com/banners/crowdsourcing


Crédit photo © IMACOM (Jessica Garneau)

Partager cette publication