LCF : deux joueurs du Vert et Or repêchés

Par Charles Ferron

Le porteur de ballon étoile de Sherbrooke, Gabriel Polan, et son coéquipier Vincent Roy, sur la ligne offensive, ont été sélectionnés lors du repêchage de la Ligue canadienne de football le 2 mai dernier.

Même si l’attaque du Vert et Or a connu des difficultés en 2018, Gabriel Polan et Vincent Roy ont tous les deux été des piliers de la formation durant cette campagne. Polan a réalisé sa meilleure saison en carrière en récoltant 666 verges et trois touchés en huit matchs réguliers, malgré une jeune ligne offensive et un jeu aérien presque inexistant. Il a également été en mesure de mener le RSEQ au niveau de sa production au sol, lui permettant d’être choisi unanimement dans l’équipe étoile du circuit.

Vincent Roy, quant à lui, a été l’un des vétérans sur la nouvelle ligne offensive de Sherbrooke. Son jeu à la position de garde à droite a été constant pour la majorité de la campagne, ce qui a grandement aidé ses coéquipiers autour de lui. Il s’est particulièrement démarqué lors des courses en puissance de Gabriel Polan où le Vert et Or devait s’assurer de gagner la ligne de mêlée.

Destination Ottawa et Saskatchewan

Lors de la soirée de repêchage, Gabriel Polan a été sélectionné en troisième ronde, 27e au total par le Rouge et Noir d’Ottawa. Une surprise pour plusieurs observateurs qui ne voyaient pas le jeune porteur de ballon sortir aussi tôt. Toutefois, ce n’est pas la première fois que le Rouge et Noir se tourne vers le programme de football sherbrookois. Ottawa a déjà dans ses rangs plusieurs anciens porte-couleurs du Vert et Or : Jean-Christophe Beaulieu, Anthony Gosselin et Nicolas Boulay. Le secondeur Charles Brousseau, qui jouait avec Sherbrooke l’an dernier, fait également partie de la formation d’Ottawa.

De son côté, Vincent Roy a été choisi en sixième ronde, 53e au total, par les Roughriders de la Saskatchewan. Il devient ainsi le premier joueur de ligne offensive de Sherbrooke à être repêché dans la LCF depuis Yannick Sage en 2011. Il faut aussi noter que c’est la troisième fois en dix ans qu’au moins deux Sherbrookois sont sélectionnés lors de ce repêchage.

Une dernière saison universitaire?

Pour réussir à se tailler un poste dans la Ligue canadienne de football, Polan et Doyon devront trouver un moyen de se démarquer à leur position, mais également sur les unités spéciales. En fait, la grande majorité des joueurs repêchés dans le RSEQ par la LCF sont sélectionnés pour remplir les différents rôles de ces unités. Avec le temps, si leur développement est optimal, ils auront la chance de jouer à leur position habituelle.  Sur ce point, Gabriel Polan a un avantage sur son coéquipier en raison de sa polyvalence. Cependant, il faudra attendre le 8 juin, lors des coupures finales des formations, pour connaître le sort des deux Québécois et savoir si ceux-ci feront un retour à Sherbrooke pour leur dernière saison d’éligibilité.


Crédit Photo @ Maxime Picard, Spectre Média

Partager cette publication

Laisser une réponse