Le badminton du Vert & Or : beaucoup d'espoir pour la saison 2016-2017

Par Jérémi DeBlois-Beaucage

À quand remontent vos derniers souvenirs de badminton? À un doux après-midi au camping avec votre oncle athlète? Ou, pour les plus chanceux, à une heureuse matinée d’éducation physique au cégep? Ces pratiques décontractées ont inséré une image récréative du badminton dans la tête d’une forte majorité d’étudiants québécois. « Les gens ne savent pas à quoi s’attendre ou ne s’attendent pas à la bonne chose lorsqu’ils viennent voir une compétition de badminton », affirme Anthony B.-Hénault, entraîneur-chef de l’équipe du Vert & Or. Le badminton, considéré comme le sport de raquette le plus rapide au monde, est sous-estimé. Et électrisant. En quelques sessions de jeu, deux amateurs peuvent développer un calibre de jeu exaltant. Mieux encore, presque tous les gymnases – incluant le Centre Sportif de l’UdeS – offrent des plages horaires de badminton libre.

Le Vert & Or en 2016-2017

L’équipe de l’UdeS vit dans la nouveauté pour la présente saison : nouvel entraîneur, nouvelles recrues et nouvelle formule d’entraînement, qui mêle joueurs universitaires et collégiaux. « On cherche à mousser le développement du badminton en Estrie », proclame Anthony, qui gère alors deux fois plus d’athlètes. Les objectifs sont clairs : après une exclusion crève-cœur du podium l’année passée, l’équipe féminine vise une médaille d’argent au championnat provincial. Côté masculin, le top 4 est dans la mire.

Des performances à ne pas manquer

Quelques joueurs seront à surveiller cette saison. En simple, Maude Samson et Camille Martin ont l’habitude de se démarquer, alors que cette dernière s’est classée dans le top 8 québécois au plus récent tournoi individuel. Alex Leclerc n’est pas à négliger non plus, elle qui a pris coutume des joutes cruciales aux tournois par équipe. Du côté masculin, le vétéran Jean-Christophe Paquette souhaitera clore son parcours universitaire en puissance. Il agira comme mentor notamment auprès d’une recrue qui s’impose déjà, Yann Roy-Bissonnette.

Le premier tournoi de la saison a eu lieu au début du mois d’octobre. L’équipe féminine a terminé ex æquo en 2e position, alors que les hommes ont trouvé la 5e position. Le prochain tournoi se déroule les 22 et 23 octobre prochains à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Le Vert & Or sera de retour à la maison à la mi-décembre. C’est le moment parfait si vous voulez redécouvrir le badminton sous un angle plus excitant. Même si vous appelez encore le volant un moineau.


Crédit photo © www.aspc-badminton.com

Partager cette publication