Par Victoria Croteau

Chaque année, ce sont quelques centaines de futurs ingénieurs qui participent à l’une des cérémonies les plus importantes de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke (UdeS) : le Rituel d’engagement. Cet évènement annuel, qui se déroule au début du mois de septembre, souligne l’arrivée de la nouvelle promotion d’étudiants de la faculté et marque la remise du bandana Vert et Or.

Le Rituel d’engagement a été créé par un comité d’étudiants et de professeurs il y a quelques années déjà et est inspiré du comité des porteurs, un ordre d’ingénieurs vétérans disparu en 1954. Cet ordre avait pour mission de protéger et d’assurer le développement de la société en transmettant des connaissances philosophiques, techniques et éthiques en lien avec le domaine de l’ingénierie.

Chaque membre du comité des porteurs mettait des objets symboliques, dont un foulard bicolore duquel est inspiré le bandana de génie. Vert pour la fraternité et or pour l’excellence, le bandana représente le serment que prêtent les nouveaux étudiants au début de leurs études en génie à Sherbrooke.

Le bandana porte la devise de l’UdeS, Veritatem in charitate, la vérité dans la charité, ainsi que la devise des porteurs, Simul Triumphamus, le succès par la fraternité. Il incarne les six valeurs fondamentales de la faculté de génie, soit l’entraide, le respect, la fierté, l’intégrité, l’engagement et la rigueur.

En prêtant serment au bandana, les futurs ingénieurs de l’Université de Sherbrooke s’engagent à respecter ces engagements et à honorer la coopération et l’excellence du foulard bicolore. Malgré la pandémie actuelle, les 425 futurs ingénieurs de la 66e promotion ont assisté au Rituel le 15 septembre dernier, en conformité avec les règles sociosanitaires du gouvernement québécois.

Au cours de leurs études, les futurs ingénieurs peuvent recueillir différents écussons pour garnir leur bandana de souvenirs marquants de leur passage à l’UdeS, comme l’Oktoberfest ou les Jeux de Génie. L’écusson le plus convoité est assurément le grand S d’or de l’Université de Sherbrooke, représentant l’implication de l’étudiant au sein de sa faculté.

Ce symbole intemporel de la Faculté de génie de l’UdeS représente une tradition tout entière qui se doit d’être protégée et célébrée. Il va donc de soi que le bandana est porté avec une grande fierté par ses détenteurs, certains allant même jusqu’à dire qu’il ne faut surtout pas le laver pour que le foulard reste imprégné de tous les souvenirs que se font ses porteurs pendant leurs études universitaires.

Souvenirs qui se font nombreux pour plusieurs et qui représentent un bandana bien souillé ou bien célébré, c’est à vous de voir !


Crédit Photo @ Kanatak Hatsus Meunier

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *