Le Bleu-Blanc-Noir est en séries!

Par Mathieu Rousseau

Mission accomplie! Il aura fallu attendre jusqu’à la fin de la saison pour connaître le sort de l’Impact, mais nous pouvons maintenant respirer : l’équipe montréalaise participera à la danse automnale et pourra lutter afin de mettre la main sur la Coupe MLS. La première partie avait lieu le jeudi 27 octobre contre DC United.

Une saison marquée par un manque de régularité

Avec le début de saison qu’a connu l’Impact, les partisans imaginaient déjà Didier Drogba soulever le précieux trophée au bout de ses bras entouré de ses coéquipiers. En effet, après six matchs, l’Impact affichait une encourageante fiche de 4-2-0. Un dossier qui donnait aux partisans toutes les raisons de croire que leur club était « parti pour la gloire ».

La situation s’est malheureusement rapidement détériorée et l’Impact n’aura jamais réussi à s’élever au rang de puissance dans la MLS. Le club de Mauro Biello n’a d’ailleurs réussi qu’à obtenir deux victoires à ses dix dernières sorties. Rien d’encourageant à l’aube des séries…

La vraie saison peut commencer

Si l’Impact veut se rendre loin en séries, l’équipe devra les considérer comme une nouvelle saison et laisser derrière elle ses ratés antérieurs. Espérons que l’Impact se sera remis de sa gênante performance du dernier match de la campagne, une défaite de 3-0 contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre. Une sortie qui aura réussi à faire douter même les plus ardents partisans.

La première partie avait lieu le 27 octobre et pour l’occasion, l’Impact croisait le fer avec DC United. L’équipe de Washington, qui présentait une fiche très similaire à l’Impact, a terminé au cinquième rang de sa conférence, un tout petit point devant l’Impact. Les deux équipes s’étaient affrontées à deux reprises lors de la saison régulière, les deux rencontres se soldant par des verdicts nuls de 1-1. Difficile de demander un duel de premier tour plus serré que celui-ci.

Tous derrière Nacho

Un joueur qui devra offrir du jeu inspiré si l’Impact souhaite faire plus qu’un simple acte de présence, c’est le numéro 10 de l’Impact, Ignacio Piatti. Si les partisans et la ville en général se sont enflammés lors de l’arrivée de Didier Drogba l’an dernier, cette saison est venue confirmer que le véritable général de cette équipe, c’est Piatti. Ses treize buts, souvent spectaculaires, le placent au 3e rang de la MLS à ce chapitre, à égalité avec le toujours dangereux Sebastian Giovinco.

Laurent Ciman en est un autre qui devra connaître d’excellentes séries. Ciman demeure l’un des meilleurs défenseurs de la ligue, mais ses performances cette saison auront été légèrement sous les attentes.

La fin pour Drogba?

En terminant, aurons-nous la chance de revoir Didier Drogba porter le chandail bleu-blanc-noir? Les chances sont minces. La rumeur veut que la légende ivoirienne ne souhaite plus jouer pour l’Impact et qu’elle attende tout simplement la fin de son contrat. Dommage puisque Drogba aurait pu rendre de fiers services à l’Impact lors des séries éliminatoires. Un dénouement décevant pour un aussi grand joueur qui aura permis à l’Impact de gagner de la visibilité à Montréal et à la grandeur de la planète foot.


Crédit photo © La Presse

Partager cette publication