Le bonheur, il était là le 24 octobre au Centre culturel

Par Oumayma Anis

En tournée au Québec, Christophe Maé, l’artiste français, auteur de la chanson Il est où le bonheur qui a connu un franc succès dans les palmarès des radios québécoises, a fait un arrêt le mercredi 24 octobre à Sherbrooke, au Centre culturel de l'UdeS. Le Collectif s'est assuré de prendre part à cette mémorable soirée!

La première partie… Ça se danse*

Assurée par King Melrose, la première partie du spectacle de Christophe Maé était riche en bonne humeur et en musique rythmée. King Melrose effectue la transition entre les différentes chansons avec humour et assurance. À en croire les applaudissements, il aura su charmer la salle et lui faire vivre un bon moment avant de céder le plancher à Christophe. Il s’agit définitivement d’un artiste qui tend à se faire davantage connaître et à aller voir en spectacle.

Dingue, dingue, dingue** le spectacle de Christophe Maé

Celui que les Sherbrookois et Sherbrookoises ont accueilli avec des applaudissements a déclaré « Comme c’est bon d’être ici, chez vous. Si on m’avait dit que ma musique m’amènerait jusqu’ici, je ne l’aurais pas cru. Ça fait rêver le gamin que j’étais au fond de mon lit. » Rappelons que l’artiste français, qui a une carrière bien établie en France depuis une bonne décennie, a été adopté par les Québécois à la suite de son apparition à l’émission En direct de l’univers, en mars dernier.

Bête de scène, il bouge, il chante, il danse et il n’arrête pas. Chanson après chanson, la foule tantôt assise tantôt debout, a des étoiles dans les yeux et chante en cœur avec l’artiste. D’ailleurs, tout le monde s’est levé au moment d’interpréter Il est où le bonheur (chanson tirée de son dernier album L’attrape-rêves); ce fut un moment émouvant. Son énergie et son charisme sont contagieux. La mise en scène, qui est en toute simplicité, est fort charmante : les couleurs des projecteurs changent dépendamment des chansons. Des tons bleus et violets pour les chansons plus calmes et des tons plus chauds allant du jaune à l’orange pour les chansons effrénées. L’ambiance créée est chaleureuse.

La complicité qui lie les musiciens et le chanteur est touchante; les blagues, les duos, les piques ajoutent une plus-value au spectacle. Il s’amuse même à les pointer en chantant Les amis (chanson tirée de son dernier album L’attrape-rêves). Notons, par ailleurs, que ses musiciens sont très doués et ont une excellente maîtrise de leurs instruments. Mentions spéciales au saxophoniste et à la performance de Christophe à l’harmonica.

Impossible de quitter le spectacle sans être de bonne humeur.

 

*Chanson de King Melrose

** Chanson de Christophe Maé

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.