Le Circuit zéro déchet, pour tendre vers un mode de vie zéro déchet

Par Amaia Gogorza

Au Québec, un individu produit en moyenne sept cents kilogrammes de déchets annuellement. Parmi ces détritus, 80 % proviennent des emballages provenant des achats du quotidien, dont les aliments. Le mouvement zéro déchet est né en réponse à la situation alarmante que crée la prolifération de nos récréments, et, désormais, au Québec, les commerces peuvent y adhérer grâce au circuit zéro déchet.

Le mode de vie zéro déchet

Le zéro déchet est devenu un véritable mouvement écologique en réponse à un problème de surconsommation et d’abondance de déchets. Au quotidien, cela se traduit par le bannissement de tout contenant en plastique, la réutilisation de ceux en verre pour y conserver des aliments, l’achat de produits en vrac pour éviter les emballages, et bien d’autres choses encore.

Qu’est-ce que le circuit zéro déchet ?

Le zéro déchet est un mode de vie qui, pour plusieurs, semble être difficile à adopter au quotidien pour des raisons pratiques. En effet, il n’est pas toujours aisé de trouver des points d’achats adaptés à ce mode de vie. En réponse à cette problématique, le circuit zéro déchet est né.

Le circuit zéro déchet s'étend sur tout le Québec. Il vise à transmettre aux consommateurs et consommatrices suffisamment de clés pour que chacun puisse adopter ce mode de vie plus facilement. Le circuit permet d’identifier les commerces zéro déchet par un autocollant qui atteste de leur participation au circuit, de retrouver facilement ces enseignes grâce au répertoire disponible sur le site web du circuit. L'organisation informe aussi les consommateurs et consommatrices sur les règles d’hygiène et de salubrité essentielles, propose diverses solutions pour réduire les déchets, et, enfin, encourage chacune et chacun dans cette démarche.

Pour intégrer le circuit, la candidature du commerce doit être évaluée. Il devra ensuite coller visiblement l’autocollant qui certifie qu'il fait partie du circuit, ce qui est un gage de qualité pour les consommatrices et les consommateurs. Il est possible que les entreprises non alimentaires intègrent le circuit, pour peu qu’elles offrent des produits en vrac, ou bien qu’elles offrent la possibilité à leur clientèle d’amener leurs propres contenants.

Le site web du circuit zéro déchet, un puits d’informations fondamentales

Sur le site Internet de l’organisation, on trouve toute sorte d’informations essentielles pour la communauté zéro déchet, tant pour les commerces que les individus qui consomment. Que ce soit le guide pour effectuer ses achats de manière zéro déchet, ou bien le guide détaillé des règles d’hygiène et de salubrité alimentaires, le site web du circuit est une véritable mine d’or pour les personnes intéressées.

Quelques enseignes à Sherbrooke adhèrent au circuit zéro déchet

A Sherbrooke, dix-sept commerces ont adhéré au circuit. On y retrouve des restaurants ou des cafés tels que le Végécafé Vertuose, Le Guichet, le Café Singing Goat, le Café Aragon, la Folle Théière, le Café créatif au croquis, La Buvette du Centro, La Tasse café de quartier. Trois boulangeries aussi font partie du circuit : le Pain Voyageur, la Boulangerie Dufeu, La Mie de la Couronne, et on compte aussi parmi ces membres quelques épiceries : Le Silo, La Grande Ruche, Oliva l’olive à son meilleur, puis NousRire. Par ailleurs, une charcuterie artisanale, La République démocratique du jambon, est aussi adhérente au circuit.

Pour plus d’informations, la carte interactive est disponible sur le site Internet de l’organisation, tout comme toutes les informations dont vous aurez besoin si vous voulez en savoir plus sur ce mode de vie écolo.


Crédit Photo @ Circuit Zéro Déchet

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.