Connaissez-vous le Festigram ? La première édition, qui s’est tenue les 10 et 11 avril derniers, a connu un tel succès que l’événement revient en force les 28, 29 et 30 mai. Cette initiative regroupe plusieurs artistes de la musique francophone, qui performent tour à tour en direct de leur page Instagram personnelle.

Par Mireille Vachon

 

Environ 3200 auditeurs et auditrices ont pris part à la première édition du Festigram, un nombre plus que satisfaisant pour les membres de l’organisation.

La deuxième édition mettra de l’avant 37 artistes talentueux d’ici qui performeront pendant environ 30 minutes. Parmi ceux-ci : Valmo, Excavation et Poésie, Marcus Quirion, Vendôme, Raton Lover, Philémon Cimon, Narcisse, Laurence Castera et bien plus. La programmation complète est disponible sur les pages Facebook et Instagram du Festigram.

Initié par six professionnels du domaine artistique québécois, soit Véronique Bazin, Virginie Bédard, Gus Boilard, Karine Gagné, Ariane Quirion et Sarah Mathurin, le festival a pour but de faire rayonner les artistes québécois sur les réseaux sociaux et de faire découvrir de la nouvelle musique aux gens en ces temps de pandémie.

Le Festigram a donné aux organisateurs et organisatrices, qui travaillent tous dans le domaine musical, une belle motivation et un beau projet sur lequel travailler pendant le confinement. L’organisation s’est donc faite entièrement par appels FaceTime. « C’était vraiment important pour nous de donner un peu d’espoir et de motivation aux artistes d’ici, à notre façon », soutient Ariane Quirion, membre du comité organisateur.

« C’est le moment de se réinventer, de créer de nouveaux événements via les médias sociaux, etc. Tout le monde a besoin de musique, surtout en ces temps difficiles et les artistes ont besoin de jouer aussi, d’où la naissance de notre beau projet Le Festigram », explique Sarah Mathurin, une autre organisatrice, en entrevue avec Narcity.

 

L’événement est inspiré de l’initiative australienne du même genre, Isol-Aid, qui a vu le jour peu de temps après le début du confinement. « On a lancé l’idée un peu à la blague, sans penser qu’on le ferait vraiment, et surtout, sans penser que ça fonctionnerait autant ! » avoue Ariane, qui est également Responsable marketing & communications et Chargée de projet pour les maisons de disque Artifice et Rozaire.

Réception positive du public… et des artistes !

Les artistes ont tellement apprécié l’initiative que plusieurs ont approché eux-mêmes l’organisation du Festigram pour participer à la seconde édition. « Les artistes ont vraiment aimé l’idée, le projet, et après la première édition, nous avons eu beaucoup plus de noms. On a donc monté un festival de trois jours au lieu de deux ! » explique Ariane.

Quelques artistes de Sherbrooke et les environs font d’ailleurs partie de la programmation. En effet, Valmo, Excavation et Poésie et Marius Quirion performeront vendredi soir, respectivement à 17 h 30, 18 h et 22 h.

En route vers une 3e édition ?

« Tout dépend du déroulement du déconfinement, mais parti comme c’est là, les spectacles ne sont pas prêts de recommencer, donc c’est clair qu’on envisage une 3e édition. On en discute encore, mais on prévoit fort probablement un autre festival pour la fin de l’été ou le début de l’automne », annonce l’organisatrice.

Ne manquez donc pas le festival de musique québécoise le Festigram, qui se déroule du 28 au 30 mai, sur Instagram. Une autre initiative pour encourager la #musiquebleue… on aime ça !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *