Par Martine Dallaire

Si l’hiver est vécu par certains comme une saison morne qui rime avec déneigement, pieds gelés en attendant l’autobus ou coconnage, il s’avère que pour d’autres, il sonne l’heure des sports de glisse. Plusieurs nouveaux sports ont fait leur apparition au cours des dernières années, dont le kitesurf ou le snowkite, une occasion de faire la paix avec le froid hivernal.

Le kitesurf, c’est quoi ?

Le kitesurf ou snowkite, pourrait se traduire comme étant la fusion de deux disciplines, soit la glisse à l’aide de skis et le cerf-volant. Le principe est simple : on se laisse glisser sur la neige grâce à la traction produite par le cerf-volant, lequel est propulsé par le vent.

Une activité accessible à tous

Beaucoup de personnes croient que le kitesurf est un sport extrême et qu’il est réservé à des athlètes chevronnés ou des sportifs aguerris. Cependant, il s’agit d’une activité qui peut être pratiquée par à peu près tout le monde, puisqu’elle ne requiert aucune habileté physique particulière. Il faut toutefois, respecter les consignes de sécurité et pratiquer ce sport lorsque la météo permet de le faire dans des conditions sécuritaires. Il exige également certaines connaissances théoriques, dont le maniement adéquat de la voile du cerf-volant.

Il existe des cours pour mieux se préparer à la pratique du kitesurf. On y apprend comment maîtriser la voile certes, mais aussi les techniques pour prendre de la vitesse ou ralentir. Ces notions sont indispensables pour éviter les chutes et les accidents.

Le snowkite est-il une activité réglementée ?

Selon le site Snowkitelacmegantic.com, il n’existe pas vraiment de règlements officiels, mais certaines règles permettent de s’y adonner de manière sécuritaire. Aussi, il est conseillé d’être au moins deux personnes lors de la pratique du sport. C’est plus agréable et plus sûr en cas de problème. De plus, il faut éviter tout endroit à proximité de pylônes électriques, une source de danger en présence d’un cerf-volant. Finalement, un endroit où se trouvent beaucoup d’arbres n’est pas recommandé.

Quels sont les lieux idéaux pour s’y adonner ?

Le snowkite peut se pratiquer à peu près n’importe où tant qu’on dispose d’un vaste espace bien dégagé tels une plage, un champ ou les bords d’un cours d’eau. Il est important que les critères de surface vaste et de dégagement soient respectés pour assurer la sécurité des adeptes d’une part, mais aussi, pour trouver un espace où le vent circule librement.

Où pratiquer le kitesurf en province ?

Plusieurs endroits permettent de s’adonner au kitesurf au Québec. Outre les espaces qu’on peut trouver par soi-même mentionnés plus haut, il existe des zones où les adeptes s’y adonnent en groupe. C’est le cas du lac Memphrémagog à proximité du Club de voile de Magog et à Lac-Mégantic. Pour ceux qui souhaitent voyager un peu, le bassin de Chambly, le lac des Deux-Montagnes et le lac Saint-Pierre promettent également des heures de plaisir.


Crédit Photo @ Blog KiteSista

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *