Le monde automobile vous ouvre ses portes!

Par Esther Cléry

Il s’agit de l’un des événements les plus attendus de l’hiver. « Le salon international automobile de Montréal » fête ses cinquante ans cette année. À l’honneur, plus de 500 véhicules présentés et il y en a pour tous les goûts : des marques plus ou moins communes aux véhicules les plus prestigieux, ainsi que des concepts futuristes pour présenter les technologies automobiles de demain.

Grâce aux 200 000 spectateurs qui se retrouvent chaque année, l’Association a recueilli environ huit millions de dollars depuis 2005, reversés à des fondations hospitalières. Des passionnés de toutes générations se réunissent, sourire aux lèvres, et viennent s’émerveiller devant les nouveautés présentées.

Les vedettes du salon

Pour cette édition, Montréal place la barre haute et présente « La Boîte Noire », un parcours en trois étapes où l’on découvre les hypercars les plus rares :

La Koenigsegg Agera RS, conçue à seulement 25 exemplaires, est produite entièrement à la main. Son esthétique n’est pas trompeuse car cette sportive offre des performances incomparables. Sa vitesse de pointe, s’élevant à 457 km/h, lui vaut le record mondial de rapidité en tant que véhicule homologué pour la route. Chaque modèle est ainsi vendu à 4,5 millions de dollars.

La célèbre Bugatti Chiron, produite par le groupe Volkswagen, est conçue à 500 exemplaires, chacun ayant trouvé preneur pour la modique somme de 5 millions de dollars. Présentée sous sa robe en carbone blanc, la supersportive franco-allemande attire tous les regards. C’est la parfaite alliance entre luxe et agressivité. Malgré sa masse de presque deux tonnes, elle atteint une vitesse de 420 km/h.

La Felino CB7R, une voiture 100 % québécoise ! La dernière étape du parcours nous présente une voiture de sport un peu particulière, aux lignes extravagantes, peu connue du monde automobile. Cette récente société, en collaboration avec le pilote canadien Antoine Bessette, a mis au point sa première supercar. L’objectif premier était de concevoir un véhicule aux allures futuristes, à la fois léger et puissant. Et le pari est plutôt réussi! Elle reprend un moteur de Chevrolet Corvette entièrement revisité par leur préparateur maison, lui permettant de développer une puissance de 700 chevaux pour seulement 1135 kg sur la balance. Malgré un tarif de vente et une réputation bien inférieure aux deux précédentes firmes, la Felino ne passe pas inaperçue. Au programme de cette société plutôt prometteuse est prévue une version CB7+, au tempérament plus sauvage, ainsi qu’une version 100 % électrique.

Pour rester raisonnable

Le salon ne s’adresse pas seulement aux mordus de voitures de luxe extravagantes et laisse une place importante à la tendance actuelle, soit les VUS et berlines quatre portes. Chaque marque, européenne, asiatique ou américaine, apporte sa propre vision de la voiture familiale haut de gamme et la concurrence se veut féroce. Le marché des véhicules écologiques étant en hausse constante ces dernières années, les modèles et concepts hybrides ainsi qu’électriques sont eux aussi mis à l’honneur.

Le salon s’est tenu au palais des congrès à Montréal du 18 au 27 janvier dernier. Sherbrooke accueillait aussi son salon automobile pour une quatrième édition, soit du 1er au 3 février dernier et se tenait au Centre de foires.

Il a accueilli de nombreuses marques et partenaires, ainsi que la présence exceptionnelle de Jacques Deshaies et Antoine Joubert, chroniqueurs et co-animateurs du magazine « Propulsion ». Le Collectif vous concoctera un compte rendu complet du salon automobile de Sherbrooke.

Partager cette publication

Laisser une réponse