Crédit: Facebook officiel de M. Steve Lussier

En dépit des consignes sanitaires imposées par le gouvernement, le Panthéon des sports de Sherbrooke tiendra sa cérémonie annuelle d’intronisation le 16septembre prochain. De nombreuses personnalités du monde sportif sherbrookois seront honorées. Il était hors de question pour l’organisme d’annuler l’événement. 

 

MARTINE DALLAIRE 

Huit nouveaux intronisés 

Au cours de la cérémonie, huit nouveaux membres issus de différentes catégories seront intronisés. Un événement, quatre bâtisseurs et trois athlètes se retrouvent sur la listeAinsi, Le Trimemphré de Magog figurera aux côtés d’événements aussi prestigieux que les Jeux du Canada2013 et la Traversée internationale du lac Memphrémagog. De même, le volleyeur Sébastien Ruettediplômé de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke ainsi que les hockeyeurs Stéphan Lebeau et Mathieu Dandenault seront honorés à titre d’athlètes. Finalement, la cérémonie rendra hommage à de grands bâtisseurs d’ici, soit Roger H. Legault dans le secteur du golf, Claude Ruel pour son rôle au sein du hockey régional, Jean-Guy Ouellet, une figure bien connue dans le monde du volleyball et retraité de la FASAP, et Charles Thiffault au hockey. À la suite de la cérémonie2020, la Place du Panthéon comptera un total de 60membres. 

 

Une cérémonie à saveur particulière 

Les organisateurs ont évidemment dû composer avec des mesures sociosanitaires particulières, ce qui résultera en un événement annuel aux allures particulières. Des discussions cruciales ont eu lieu, notamment dans le choix d’organiser ou non un gala qui se déroulera, comme à l’habitude, au Théâtre Granadamais en respectant les règles de distanciation. L’ancien gardien de but de la LNH, Jocelyn Thibault, assurera la présidence d’honneur. 

 Le fait d’être intronisé au Panthéon est d’une importance singulière pour ceux et celles y étant admis. Il s’agit d’un grand honneur. D’une part, cela permet de reconnaître l’importance du rayonnement régional, voire même international, et met également l’accent sur les efforts des bâtisseurs et des athlètes inspirantsDe même, le Panthéon a un devoir de mémoire, puisqu’il s’avère le gardien du patrimoine sportif sherbrookois.   

 

Un important symbole pour la communauté 

Outre le fait d’être un symbole de reconnaissance pour ceux qui y sont admis, le Panthéon des sports de Sherbrooke s’avère un symbole important pour la communauté sherbrookoise dont l’un des préceptes est Sherbrooke, ville en santé. Il est une source d’inspiration pour les personnes sportives à tous les niveaux et plus particulièrement pour les jeunes. Le sport constitue un mode de vie qui est fort bien représenté en ville, si on en juge les nombreuses équipes sportives de niveaux universitaire, collégial et secondaire qui y gravitent.  

 Qu’on pense au Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, aux Cougars de Champlain, aux Spartiates du Salésien, aux Volontaires du Cégep de Sherbrooke, aux Harfangs du Triolet ou aux Gaiters de Bishop, pour ne nommer que celles-là, les équipes sportives sont légion à Sherbrooke.  

 Notons que le Panthéon des sports de Sherbrooke a vu le jour officiellement le 18février 2013, après avoir obtenu la reconnaissance de la Ville de Sherbrooke. 

 

 

 

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *