Par Léonie Faucher

L’équipe de hockey du Phoenix de Sherbrooke de la LHJMQ a remporté la première ronde des séries contre les Huskies de Rouyn-Noranda marquant une page de leur histoire. Le Collectif s’est entretenu avec Yanka Dumas, responsable des communications des évènements et des relations de presse, pour en apprendre davantage sur l’équipe et sur son parcours.

Une équipe de haut niveau bien dirigée

Tout d’abord, l’équipe du Phoenix de Sherbrooke se compose de deux pôles. Le premier est administratif, comme la directrice d’opération, la directrice de vente, la responsable des communications, etc. Le deuxième pôle comporte le personnel sportif : les entraîneurs (chef, adjoint, des gardiens, etc.), le responsable des vidéos, de l’équipement, le thérapeute sportif et les joueurs. Alors, les hockeyeurs, entre 16 et 21 ans, progressent sur la glace avec une immense équipe tapie dans l’ombre.

L’équipe de hockey de 23 joueurs comprend trois vétérans et deux Européens (un Russe et un Tchèque). Les joueurs ont été sélectionnés par invitation ou par repêchage pour faire partie de cette équipe professionnelle de haut niveau et préparatoire à la ligue nationale en se démarquant dans leur discipline. « La mission de la LHJMQ, c’est vraiment de développer des joueurs de hockey professionnel tout en leur offrant un encadrement dans leur parcours scolaire pour qu’ils deviennent, oui des hockeyeurs, mais aussi des citoyens à part entière », explique Yanka Dumas.

Un bon départ en séries

Le Phoenix de Sherbrooke a été qualifié pour les séries 2018. Puisqu’il a terminé 10e au classement sur 18 équipes, leur place est assez centrale. Leur première série contre les Huskies de Rouyn-Noranda, classé 7e au classement général, se déroulait du 23 mars au 3 avril. Une série, c’est un 4 de 7, donc la première équipe qui remporte quatre parties passe à l’autre round. « Nous avons affronté les Huskies de Rouyn-Noranda. Tout le monde prédisait une série assez serrée, car l’équipe joue plus physique et a beaucoup d’expérience », raconte Yanka Dumas. Le Phoenix est sorti vainqueur de cette première ronde et se dirigeait vers le deuxième round des séries contre les Titans d’Acadie-Bathurst, – classés 2e au classement – qui a commencé le 6 avril dernier.

Une fièvre face aux premières fois

« C’est la meilleure saison du Phoenix cette année avec un total de 79 points. Il faut dire que le Phoenix existe seulement depuis six ans, c’est la plus jeune équipe du circuit », explique Yanka Dumas. Les joueurs sont enthousiasmés, puisqu’ils se sont battus toute la saison régulière pour figurer dans les séries. En plus, cette année, c’est leur année selon la responsable des communications : « C’est la première fois de toute l’histoire du Phoenix qu’il passe en deuxième round! On a battu notre record avec le plus de points, on a battu pour la première fois les Huskies à domicile, en séries, et on les a battus pour la première fois dans les temps règlementaires. »

C’est une fièvre des séries que la Ville de Sherbrooke vit cette année. Les restaurants diffusent les parties pour soutenir l’équipe sherbrookoise qui est engagée dans la deuxième ronde du 6 au 17 avril contre les Titans d’Acadie-Bathurst. C’est une équipe à suivre et à encourager dans les séries de la LHJMQ 2018.


Crédit Photo @ Phoenix de Sherbrooke, Vincent Lévesque Rousseau

Partager cette publication