Le projet Phorcys est prometteur pour l’exploration sous-marine

Campus-Sophie Masse-Projet Phorcys-22 janvier 2015-credit Phorcys 2

Douze étudiants en génie mécanique ont eu l’audace de miser bien haut dans la sélection de leur projet de fin de baccalauréat. Les membres du Projet Phorcys conçoivent et fabriquent un sous-marin monoplace qui permettra aux plongeurs débutants d’accéder à des profondeurs largement supérieures à celles qui leur sont normalement permises en raison de leur niveau de formation.

Cette initiative vise à proposer un nouvel appareil en mesure d’assurer la protection de l’explorateur en regard des conditions hostiles en eaux profondes, tout en lui permettant d’atteindre une profondeur maximale de 100 mètres avec une durée d’autonomie maximale de 6 heures. Un autre avantage du prototype conçu par l’équipe est son caractère abordable.

Présentement, l’équipe est à l’étape de la conception détaillée du prototype. Les technologies requises au fonctionnement de l’appareil sont déterminées, ce qui laisse présager du positif pour la suite du projet. Par contre, les étapes antérieures ont nécessité des réajustements puisque certaines des composantes du prototype conçues initialement nécessitaient une somme excédant le budget initial de 100 000$. À titre d’exemple, l’habitacle à lui seul, une grande sphère d’acrylique de plus de 4 pieds de diamètre, coûtait 170 000 $. Les étudiants ont donc ajusté les plans afin de proposer un nouveau concept simplifié et moins coûteux.

Par ailleurs, en ce qui a trait à la réalisation du dernier concept, les commandites obtenues récemment allègent l’immense poids financier qui repose sur les membres de l’équipe. L’une des pièces majeures, un dôme d’acrylique d’une valeur de 15 000 $, a été offerte par l’entreprise Nuytco Research (un leader mondial dans le développement et l’opération de technologies sous-marines). Charles-Antoine Senez, un membre du projet Phorcys, soutient que le projet a récolté une valeur en commandites équivalant à plus de la moitié du montant total nécessaire à la réalisation du sous-marin.

Lors d’une entrevue, le chef d’équipe navigation, Vianney Gill-Martel, souligne l’importance de l’esprit d’équipe et la cohésion entre les différents membres, en plus de l’intérêt pour le domaine de l’ingénierie mécanique qui est une qualité primordiale à l’engagement dans le projet. L’étudiant ajoute également que l’expérience lui a appris qu’il vaut mieux demeurer simple dans le choix du concept. « Le projet peut être de grande envergure, mais le plus difficile en fin de compte c’est de faire [concorder] tous les détails. Le but d’un projet de fin de baccalauréat est ultimement de fournir un prototype fonctionnel.» Dans le même ordre d’idées, Charles-Antoine précise que l’aspect technique des systèmes de contrôle et de recyclage d’air implique de grandes difficultés pour l’équipe puisque ce ne sont pas des notions qui ont été couvertes en classe. Les membres du projet doivent donc être autodidactes, ce qui ne leur facilite pas la tâche.

Les projets de fin de baccalauréat en génie mécanique s’échelonnent sur une période de deux ans durant laquelle les étudiants peuvent mettre en application toutes les connaissances acquises lors de leurs études universitaires. L’objectif est de réaliser un prototype réel qui requiert plus de 500 heures de travail par étudiant. Les prototypes sont présentés, chaque année, à l’exposition annuelle Mégagéniale qui se tient généralement au Centre Culturel de l’Université de Sherbrooke.

Les membres du Projet Phorcys vous invitent à vous joindre à eux à compter de 18 h le samedi 31 janvier prochain au Sergent Peppers Pub de Thetford Mines. Pour l’occasion auront lieu un souper ainsi qu’un spectacle-bénéfice. Le prix à la porte est de 5 $, repas non inclus. Vous pouvez confirmer votre présence en écrivant à projetphorcys@gmail.com.

Pour en apprendre davantage sur le Projet Phorcys et pour vous tenir à jour sur les avancements relatifs au sous-marin, visitez la page web du Projet Phorcys au www.projetphorcys.com et abonnez-vous à leur page Facebook !

 

Partager cette publication