Le repêchage 2020 de la NFL servira de collecte de fonds virtuelle

La pandémie de coronavirus a complètement paralysé le monde du sport. Au grand désarroi des admirateurs, tous les événements sportifs majeurs ont, l’un après l’autre, été annulés jusqu’à nouvel ordre. Heureusement, les amateurs de sports pourront tout de moins visionner le repêchage de la NFL qui se déroulera comme prévu du jeudi 23 au samedi 25 avril. Il s’agit du seul événement sportif majeur organisé pour le mois d’avril. 

Par Jean-François Eddie

 

Plan d’action pour la diffusion de l’événement 

Le repêchage 2020 de la NFL sera présenté sur les ondes des chaines ABC, ESPN et NFL Network le 23 avril dès 18 h. Pour la première fois de son histoire, la NFL organisera un repêchage entièrement virtuel. Les équipes annonceront tour à tour leurs sélections depuis leur domicile en communiquant par le biais de plateformes virtuelles (Zoom, Skype). La sélection des joueurs peut se faire de plusieurs façons. 

 

D’abord, un membre désigné de chaque équipe sera connecté à un groupe privé Microsoft Teams et il fera son choix par le biais de cette plateforme. Par ailleurs, et en cas de problèmes techniques, une équipe peut appeler le vice-président du personnel des joueurs de la NFL, Ken Fiore, et faire son choix de cette façon. En dernier recours, un membre de chaque équipe pourra annoncer sa sélection grâce à une conférence téléphonique regroupant le personnel et chacune des équipes de la ligue. Une fois que la sélection aura été validée auprès de la ligue, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, annoncera le nom du joueur retenu en direct de son sous-sol.

 

De Las Vegas à… Bristol

Alors que le repêchage 2020 devait se dérouler à Las Vegas, il sera désormais diffusé dans le studio de la chaine ESPN à Bristol dans le Connecticut. Les animateurs ainsi qu’un nombre limité de commentateurs seront présents sur place tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Or, la grande majorité des analystes, journalistes et experts apporteront leur contribution par le biais de plateformes virtuelles. 

 

Bien que le processus de sélection soit différent cette année, le format du repêchage reste le même. À titre de rappel, chaque équipe bénéficiera de dix minutes pour faire sa sélection lors de la première ronde, de sept minutes lors des rondes deux et trois, et de cinq minutes pour les rondes quatre à sept. En plus du repêchage, la NFL a également décidé de mettre en place un « Draft-A-Thon » afin de collecter des fonds pour venir en aide et rendre hommage aux travailleurs de la santé et aux premiers intervenants qui luttent avec acharnement contre la COVID-19. Tout au long des trois jours de repêchage, les contributions recueillies seront remises à six associations nationales à but non lucratif qui luttent pour stopper la pandémie. 

 

Cinq espoirs à surveiller 

Chase Young — Ailier défensif — Université d’Ohio State

Tous les experts s’entendent. Cet espoir de 6’5 et 265 livres est le meilleur athlète du repêchage. Spécimen athlétique, avec une vitesse et une puissance d’élite, Young fait appel à une variété de mouvements afin de se rendre au quart-arrière. Ayant enregistré 16,5 sacs en 2019, il possède toutes les qualités afin de dominer la plupart des bloqueurs (Tackles) de la ligue. Chase Young risque d’entendre son nom dans les cinq premières sélections du repêchage. La deuxième équipe sur la liste, les Redskins de Washington, a démontré beaucoup d’intérêt pour cet espoir. 

 

Joe Burrow — Quart-arrière – LSU

Ce quart-arrière très intelligent qui fait preuve de beaucoup de patience dans ses progressions tout en gardant ses yeux rivés sur ses receveurs lorsque les jeux s’écroulent risque d’être le 1er choix du repêchage. Il est peu probable que les Bengals de Cincinnati, équipe qui détient le 1er choix, décident de prendre un autre espoir que Burrow. Incroyablement précis à tous les niveaux, il est comparé au légendaire membre du temple de la renommée du Football Kurt Warner par les experts.

 

Isaiah Simmons — Maraudeur – Université de Clemson 

Bien que Simmons soit enregistré en tant que maraudeur, il peut s’aligner comme demi de coin, secondeur, et même comme ailier défensif. Il a un athlétisme et une vitesse élite qui lui permet de se mesurer facilement aux porteurs de ballon, aux receveurs éloignés et aux demi-insérés. Cet espoir sera rapidement repêché. Detroit, Los Angeles (Chargers), la Caroline et l’Arizona sont les destinations de prédilections. Il est peu probable que Simmons tombe en dehors du top 10. 

 

Tua Tagovailoa — Quart-arrière – Université d’Alabama

Tua est le meilleur quart-arrière « dual-threat » du repêchage, ce qui signifie qu’il est capable d’utiliser son bras comme ses jambes pour battre la défense. En plus d’avoir les bras les plus puissants du repêchage, il fait preuve d’une bonne anticipation sur les tracés courts et intermédiaires, et ce avec beaucoup de précision. Malheureusement, Tua a un historique de blessures qui soulève plusieurs questions en ce qui concerne sa durabilité (deux opérations aux chevilles, une opération à la hanche, un nez cassé et une commotion). Selon les experts, Los Angeles (Chargers) et Miami ont manifesté un intérêt pour ce jeune quart-arrière. 

 

Jerry Jeudy — Receveur éloigné — Université d’Alabama

Jeudy est le meilleur coureur de tracés du repêchage. Il exploite une vitesse sournoise afin de se démarquer sur les tracés profonds et la fluidité de ses hanches lui permet d’éviter de nombreux plaqués. Après avoir marqué 24 touchés en 28 matchs, Jeudy est l’un des receveurs éloignés les plus convoités du repêchage. New York (Jets), Las Vegas, San Francisco et Denver sont les équipes qui ont Jeudy dans leur mire.  

Partager cette publication

Laisser une réponse