Crédit: Facebook de Dumas

 

Depuis mars 2020, un grand nombre de nos artistes québécois se sont vu annuler leur tournée en raison de la pandémie mondiale. Une triste nouvelle pour tous les amateurs de chanson, d’humour et de théâtre. Certains ont essayé de faire des spectacles de façon virtuelle, mais il faut bien se l’avouer, ce n’est pas la même «vibe». Cependant, les amateurs du chanteur Dumas auront la chance de le voir en spectacle, façon COVID-19, durant le mois d’octobre! 

 Par Megan Morin-Gendron 

 

Dumas avait annoncé à la mi-septembre une petite tournée de quelques spectacles durant le mois d’octobre pour son album Le cours des jours, sorti en 2003. Les billets se sont vendus en grand nombre et très rapidement, ce qui l’a amené à ajouter des supplémentaires à La Tulipe. Il est possible de comprendre l’enthousiasme des amateurs de sa musique à la venue de spectacles en salles. 

 Le premier spectacle et le dernier de sa série de huit, qui a eu lieu le mercredi30septembre à La Tulipe, a été rempli d’émotions et de bonheur. Bien évidemment, le chanteur a annoncé sur sa page Facebook de garder les billets, puisque ce ne sera que partie remise. «On savait que ça pouvait arriver et on s’était préparés à l’idée. […] si on ne le fait pas, je suis en paix avec ça parce qu’on pense à la sécurité des gens», explique Dumas en entrevue.  

 Il va sans dire que la disposition des salles a été repensée pour être en règle selon les mesures sanitaires de la Santé publique. Les tables ont été distanciées à deux mètres de distance les unes des autres et les musiciens sur scène font la même chose. Si vous avez déjà assisté à un de ses spectacles, habituellement il y a un plancher de danse en avant et il y a beaucoup d’interactions avec le public. Pour cette petite tournée, Dumas a décidé de mettre l’accent sur un spectacle d’écoute et mettre de l’avant la musicalité et l’intégralité de l’album. 

 Un spectacle inattendu 

La raison qui a poussé Dumas à faire son spectacle sur cet album sorti il y a 17ans était du hasard. Toute cette merveilleuse histoire est partie de la sortie en version vinyle de l’album Le cours de jours«Quand j’ai annoncé la sortie en vinyle au mois d’août, il y a eu une explosion sur mes réseaux sociaux. Les gens étaient vraiment enthousiasmés et je me suis dit que les gens aimeraient peut-être l’entendre dans son intégralité avec les musiciens de l’époque», raconte Dumas. Pour le chanteur, c’était une façon de mettre du positif dans le cœur des gens en chantant des chansons qui ont été aimées et qui le sont encore aujourd’hui comme Arizona, J’erre et Avant l’aube. 

 Un album bien unique 

Ce qui rend cet album si unique et différent des autres, c’est que ça lui a donné son premier contact avec le public et l’album a pris une place bien spéciale chez les gens qui écoutaient sa musique. En plus, beaucoup de gens ont découvert Dumas par ce deuxièmealbum et les gens lui en reparlaient. «Il y a un côté nostalgique là-dedans, quelque chose d’irremplaçable […], il y a eu un impact spécial chez les gens», explique Dumas.  

 Pour l’artiste, il est important dans sa discographie, puisque cet album a été pensé comme un album et non comme des extraits : il n’y a pas de pause entre les piècesce qui donne une heure de musique en continu. 

 Cette tournée est une gratitude pour Dumas et un bonheur immense de pouvoir partager son bonheur avec ses musiciens et son public. 

 Le spectacle à Sherbrooke aura lieu le 8octobre à 20 h au Théâtre Granada et il est encore possible de se procurer des billets. 

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *