Source: Simon RD

Les cours reprennent cette semaine dans un contexte bien particulier et le Service de psychologie et d’orientation (SPO) s’y est adapté et est prêt à répondre aux besoins de la communauté étudiante 

Par Virginie Roy 

«Bien que nouvelle pour nous, [la téléconsultation] a été éprouvée par nombre de professionnels, assez pour savoir qu’elle pouvait être efficace», assure Bruno Collard, directeur de section au SPO.  

Cette formule a donc été testée au cours de la session estivale afin de continuer à offrir un maximum de soutien à la communauté étudiante. La rétroaction positive a convaincu l’équipe de psychologie et d’orientation de la maintenir cet automne. 

«Afin de favoriser le retour des activités pédagogiques en personne, plusieurs adaptations sont nécessaires; celles exigées pour nos services en personne sont considérables, notamment en raison de la configuration de nos locaux actuels», explique M.Collard, en précisant que les professionnelles du Campus de Longueuil sont, elles, en mesure d’offrir des services en personne. 

Pour ce qui est des activités de groupe qui ont lieu chaque sessionla plupart seront offertes cet automne virtuellement afin de rejoindre le plus grand nombre de personnes possible.  

Délai d’attente 

Selon les besoins des membres de la communauté étudiante, différentes consultations, tant en psychologie qu’en orientation, sont offertes dans des délais raisonnables.  

Pour une consultation ponctuelle auprès d’un psychologue, il faut par exemple calculer de 24heures à quelques jours avant d’être reçu en consultation, tandis que le délai pour un suivi en psychothérapie peut, lui, se calculer en nombre de semaines.  

«Le délai s’allonge peu à peu au fil de la session, étant donné le volume plus élevé de demandes. En moyenne, ce délai oscille de six à dix semaines, selon les temps de l’année», constate le directeur.  

Les temps d’attente pour les services en orientation sont courts présentement, la rencontre avec un conseiller ou une conseillère pouvant même se faire sans rendez-vous pour de l’information scolaire et professionnelle, sur les heures de bureau.  

Bruno Collard spécifie que des rendez-vous doivent être pris pour entreprendre un processus en orientation, soit de deux à quatre rencontres hebdomadaires et que, lors des périodes clés comme les débuts de session ou autour des dates limites d’inscription et d’abandonle délai peut passer de quelques jours à quatre semaines.  

Et le prix dans tout ça 

Les coûts associés aux consultations en psychologie sont de retour cet automne après avoir été suspendus au cours du dernier trimestre. M.Collard mentionne toutefois que «les montants fixés sont la plupart du temps remboursables en entier ou en très grande partie par les assurances auxquelles les étudiants et étudiantes souscrivent.» 

Les consultations en orientation, avec ou sans rendez-vous, sont quant à elles gratuites en tout temps.  

Accepter le soutien 

Le directeur du SPO sait à quel point la période actuelle est riche en tension et en anxiété, mais invite les personnes étudiantes à ne pas rester seules face à ce quelles viventIl existe un grand nombre de ressources, souvent méconnues de la communauté étudiante et qui peuvent aider à passer à travers les circonstances actuelles.  

«Faire d’abord confiance à ses stratégies d’adaptation qui ont fonctionné auparavant… et faire appel sans attendre à du soutien lorsque celles-ci ne suffisent plus», voilà ce que conseille Bruno Collard.  

Aller chercher cette aide permet, entre autres, aux personnes étudiantes de «prendre le dessus sur ce qu’elles vivent, [de] déployer des compétences parfois insoupçonnées et [de] faire preuve de grande résilience et créativité», conclut le directeur du SPO.  

 

Les Services à la vie étudiante (SVE) disponibles partout 

Les SVE proposent du soutien dans plusieurs branches à ceux et celles qui en ressentent le besoin : service d’aide financière, aide en cas de handicap ou de troubles d’apprentissage, clinique de santé, réseaux d’Aides à la vie étudiante…  

Chacun de ces services a d’ailleurs su adapter son offre pour répondre aux besoins et attentes des étudiantes et étudiants. Par exemple, la Clinique de santé offre des consultations téléphoniques et l’aide financière est joignable à distance grâce à de nouveaux formulaires.  

Cette virtualité permet à toute la communauté étudiante, peu importe son campus, d’avoir accès aux SVE. Pour tous les détails sur chacun des services, consultez le USherbrooke.ca/etudiants 

 

Archives

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *