Le sport après 40 ans, comment faire?

Par Mathieu Rousseau

C’est fait, Le Collectif vient tout juste de souffler sur sa 40e bougie, et il est en grande forme! Tellement que nous nous sommes demandés, comment fait-il pour être aussi fringant à son âge plus que respectable. C’est ce que nous avons cherché à découvrir : le sport après 40 ans, comment ça fonctionne?

Rendu là, est-ce vraiment nécessaire?

La première question que l’on peut se poser est à savoir, à 40 ans passés, si le sport et l’activité physique devraient encore occuper une place importante dans notre quotidien. Eh bien vous ne serez probablement pas surpris d’apprendre que la réponse est : bien sûr!

Tout d’abord, la sédentarité est l’une des principales causes d’AVC ou de crises cardiaques à un certain âge. En faisant du sport sur une base régulière, vous vous assurez de mettre toutes les chances de votre côté. La consommation régulière d’alcool, le tabagisme et le surpoids sont d’autres facteurs nuisibles; toutes des habitudes non compatibles avec la citation : « J’ai un rythme de vie actif! » Allez, on sort les runnings et on va faire un tour dehors pour une petite course autour du bloc!

Quelques trucs

Tout d’abord, il est important de commencer tranquillement. Au lieu d’escalader le mont Everest, est-ce qu’on peut s’entendre sur une journée de ski alpin à Bromont? D’un autre côté, si vous avez toujours été actifs, ne vous limitez pas à une marche de 15 minutes après le dîner une fois les 40 ans atteints. Permettez-vous de viser plus haut. Les sports de groupe peuvent également être une option intéressante si vous souhaitez faire du sport à un âge plus avancé. Les activités sportives en groupe permettent notamment d’aller chercher un peu de soutien les jours où la motivation n’est pas nécessairement au rendez-vous. Vous aurez probablement plus envie d’aller au gym avec vos chums du bureau qu’en solo après l’heure du repas. Finalement, ne faites pas la sourde oreille à vos anciennes blessures. Oui, l’âge apporte l’expérience, mais ne soyez pas naïf au point de croire que votre corps est dans le même état que lorsque vous aviez 20 ans. L’expérience à un coût et n’oubliez pas les traces du passé lorsque vient le temps d’enfiler vos patins pour votre match de ligue de garage.

Quels sports choisir?

À la base, le sport a pour but de nous amuser et de nous faire passer un bon moment. La première question que vous devriez vous poser est donc : « Est-ce que j’aime pratiquer ce sport? ». Si la réponse est non, changez pour un sport que vous apprécierez. Cette réalité s’applique peu importe l’âge. Une fois cette question répondue, il est recommandé de favoriser les sports d’endurance au détriment des sports de force. Pour faire une histoire courte, on veut donc dire plus de jogging et moins de sprint.

Où aller?

Si vous cherchez quelque chose d’organisé comme activité physique, plusieurs options s’offrent à vous. Le Cégep de Sherbrooke offre notamment plusieurs activités physiques pour les adultes. L’Université de Sherbrooke, à condition d’être membre, offre également une variété d’activités très intéressantes, allant des arts martiaux à l’escalade en passant par la danse également. Sinon, votre quartier résidentiel est idéal pour une séance de course quotidienne.


Crédit photo © Université de Sherbrooke

Laisser une réponse