Certains athlètes ont du talent inné tandis que d’autres travailleront toujours plus fort pour atteindre le même genre d’objectif. Comme pour toute chose, le plus jeune on est, le plus on est stimulé par la nouveauté et surtout par l’apprentissage : c’est ce que le Vert & Or a compris en invitant les jeunes de dix ans et plus, selon les disciplines, à prendre part à leur camp. Du coup, ils suivent les conseils de nos étudiants-athlètes pour perfectionner leur sport respectif. C’est d’une matinée haute en couleurs au côté des jeunes de la natation et du ultimate frisbee que j’ai pu voir l’effort, mais surtout l’écoute qu’avaient ces jeunes face à leurs idoles.
Par Andrée-Anne Roy
La saison estivale permet à plusieurs de se perfectionner ou de se plonger vers de nouveaux horizons. Rares sont les athlètes qui n’ont pas suivi de camps d’été dans quelconque discipline! Pourquoi? Parce que ceux-ci font explorer les techniques d’entraineurs différents, permettent de se faire de nouveaux amis, mais surtout de s’amuser sans avoir la pression qui vient avec les matchs ou les compétions!

Le camp de natation

C’est par petits groupes que les responsables gèrent la planification de leur journée selon l’âge et les capacités des jeunes inscrits. Le camp de huit semaines consécutives en natation a comme objectif d’initier les jeunes nageurs à la compétition tout en leur procurant une assurance dans l’eau, nous dit le coordonnateur du camp du Vert & Or et des activités intramuros de l’Université, Sébastien Bouthillier. Peu d’entre eux nagent à l’année et peu d’entre eux perceront en natation de compétition, mais certains peuvent y prendre goût! En choisissant cette discipline, les jeunes ont droit à deux périodes de natation par jour, une matinée plus exigeante et un après-midi plus ludique. Une petite compétition amicale en affiliation avec les Jeux du Québec vient clore la semaine afin de faire vivre cette expérience aux apprentis nageurs. Les jeunes repartent avec un casque de bain du Vert & Or en guise de souvenir. Suffisamment d’activités pour bien épuiser les énergiques!

Le camp d’Ultimate Frisbee

Le camp d’Ultimate Frisbee ne dure qu’une semaine. Il s’agit d’une nouvelle discipline cette année qui s’ajoute au répertoire du camp qui est à plus de dix années de roulement. Si ce sport vous semble moins familier, détrompez-vous, il est de plus en plus pratiqué par les jeunes dans les institutions scolaires grâce à sa simplicité et à son faible coût. De plus, il véhicule de bonnes valeurs telles que l’éthique sportive, le franc jeu et surtout l’esprit sportif alors qu’à l’origine, ce sport se pratique sans arbitrage, ce qui demande énormément de discipline de la part des deux équipes sur le terrain. Ce sport demande de fortes aptitudes physiques, surtout pour ce qui est du cardio alors que les joueurs se déplacent sans arrêt d’un bord à l’autre du terrain. Également, il se veut spectaculaire dû aux attrapés des athlètes! Le petit groupe apprend donc la technique de course et la manière de se démarquer sur le terrain, mais aussi la défensive. Tout au  long de la semaine, ils se prêtent au jeu, mais aussi à la technique de lancer et d’attraper du disque. Plusieurs joutes amicales se font également afin de mettre en œuvre les nouvelles compétences.

Et l’organisation?

Les différents camps s’échelonnaient depuis quelques semaines dans plusieurs disciplines telles que l’athlétisme, le soccer, le volleyball, la natation, le rugby et l’ultimate frisbee. Certains camps s’entrecoupaient, le tout afin d’avoir l’accessibilité des plateaux tant extérieurs qu’intérieurs du pavillon Univestrie. L’équipe est dotée d’un coordonnateur, de responsables par discipline et de moniteurs. Ceux-ci travaillent en collaboration afin de créer tous les ajustements possibles selon la fatigue et la motivation des jeunes athlètes. C’est une équipe motivée et passionnée que j’ai vue ce matin-là, prête à se dévouer à ces futurs athlètes qui se retrouveront peut-être dans les rangs de notre équipe du Vert & Or dans plusieurs années. Qui sait?

Archives

Partager cette publication